Cinoche dévoile quelques primeurs pour sa 30e édition

Cinoche dévoile quelques primeurs pour sa 30e édition

Le comité organisateur peaufinent la 30e édition de Cinoche, qu’il espère mémorable.On reconnait Réjean Fournier, Véronique Morency, Marie Ellen Beaulieu, Christine Lebrun, Josée Croussette, Marika Savoie Trudel et Alain Bérubé ainsi que Marie-Hélène Beaudry, Marc Lemay, Marielle-Dominique Jobin, Tania Boudreau et André Thalabot. Photo Le Manic

Baie-Comeau – À un peu plus d’un mois du lancement de sa 30e édition, le comité organisateur du Festival du film international de Baie-Comeau, Cinoche, ouvre l’appétit des cinéphiles avec le dévoilement de quelques primeurs.

L’événement se tiendra du 18 au 28 janvier 2018. Même si les cinéphiles devront patienter jusqu’au 11 janvier pour connaitre l’ensemble de la programmation, trois films ont été annoncés en conférence de presse le 5 décembre. Une nouvelle image de marque a aussi été rendue publique à cette occasion.

Ainsi, les amateurs de drames d’horreur devraient être rassasiés (malgré le titre) avec Les Affamés, de Robin Aubert, dans lequel s’entrecroisent les parcours de divers individus pris en chasse par des morts-vivants. « On ose, cette année, pour le 30e », souligne la responsable de la programmation, Tania Boudreau, en référence au genre.

Le film Barbara, un hommage original et personnel rendu à la célèbre chanteuse française, sera également projeté. Signé Mathieu Amalric, il est considéré comme un film d’essai audacieux qui est aux limites du biopic, de la docufiction et du cinéma d’auteur, selon Mme Boudreau.

Enfin, The Square fera également partie de la programmation. Palme d’or du Festival de Cannes en 2017, cette comédie dramatique a été réalisée par Ruben Ostlund.

Plus de détails dans la prochaine édition papier.

  • Raphaël Hovington

    Je n’aime pas les films d’honneur même lors d’un trentième anniversaire. J’ai bien plus le goût de me délecter que de me crisper les doigts en m’attachant à un fauteuil dans une salle de cinéma. Osez, il en restera toujours quelque chose! Mais n’osez pas, il n’en restera rien! Enfin…

    • Luce Ducasse

      Bien d’accord.Quelle drôle d’idée pour Cinoche.

      • Vicky Perreault

        Pourquoi pas? Un ou deux films d’horreur parmi tous ceux qui y seront présenté… L’horreur a autant sa place au cinéma que les drames et les comedies… Une bonne idée lorsqu’on veut aller chercher un public plus jeune par exemple… Il y a tellement de choix, tous y trouveront leur compte de toute façon 😊