Claude Bonneau reçoit le premier ministre

Claude Bonneau reçoit le premier ministre

Le premier ministre Philippe Couillard a eu droit à une visite privée de la galerie d’art Claude Bonneau, en compagnie du peintre. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Philippe Couillard n’a pas qu’écouté élus, gens d’affaires et manifestants la semaine dernière dans la région. Il a aussi consacré quelques instants à l’art en étant l’hôte du peintre Claude Bonneau pour une visite privée de sa galerie d’art.

Le premier ministre, qui découvrait l’endroit en compagnie du ministre Pierre Arcand, ministre responsable de la Côte-Nord, s’est dit impressionné par l’originalité du lieu et la collection du peintre, exposée partout dans sa galerie à travers ses toiles.

« Quand on entend galerie d’art, on pense qu’on vend des tableaux. C’est ça ici, mais c’est aussi beaucoup plus », a lancé M. Couillard aux côtés d’un Claude Bonneau ravi par cette visite. « Ce sont des souvenirs, qui remontent pour certains à plus d’un siècle, des journaux, des objets personnels. Tout ça est émouvant, par moment », a-t-il ajouté.

L’artiste a accueilli l’homme politique avec une sélection d’articles choisis comme des coupures de journaux traitant de politique, d’anciens instruments de médecine ou la réplique de La Licorne, navire tiré de deux albums de Tintin. Il faut savoir que le premier ministre est un grand amateur de l’œuvre d’Hergé.

C’est toutefois un autre élément qui a séduit Philipe Couillard : des cannes à pêche remontant au début du siècle dernier.

« Moi qui suis un pêcheur particulièrement maniaque, j’ai bien aimé voir les cannes en bambou qui nous ramène à l’ancienne époque de la pêche à la mouche sur la Côte-Nord », a-t-il conclu avant de quitter avec le ministre Arcand, son personnel et les nombreux agents qui assurent sa sécurité.