Paracyclisme : Hydro-Québec et Jimmy Pelletier joignent l’aventure

Paracyclisme : Hydro-Québec et Jimmy Pelletier joignent l’aventure

Les organisateurs de la finale de la Coupe du monde de paracyclisme sur route UCI ont confirmé l’implication d’Hydro-Québec (et sa représentante Marie-Julie Roy) comme présentateur officiel de même que celle de Jimmy Pelletier (à droite sur la photo) en tant qu’ambassadeur de l’événement. Sur le cliché, ils sont accompagnés de Ian Beaulieu (Gestion SPACT), Alain Poirier (Véloroute des Baleines), Louis Barbeau (FSCQ et UCI) de même que la directrice du comité Christine Brisson. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Les organisateurs de la prochaine finale de la Coupe du monde de paracyclisme sur route de l’Union cycliste internationale (UCI) pourront compter sur des alliés importants en prévision de la compétition majeure présentée à Baie-Comeau du 15 au 19 aout.

Les responsables locaux ont convié les médias, lundi matin, pour dévoiler les grandes lignes de plusieurs dossiers importants réglés à l’approche du grand rendez-vous prévu dans moins de sept mois.

Porte-parole du comité, la directrice Christine Brisson a d’abord dévoilé l’identité d’un présentateur officiel de l’événement en confirmant l’implication Hydro-Québec, qui a accepté d’embarquer, pour un montant de 40 000 $, dans la grande aventure.

« La contribution d’Hydro-Québec se veut une aide précieuse pour le comité organisateur. Nous tenons à souligner le désir véritable d’Hydro-Québec de contribuer à faire de la dernière étape de la Coupe du monde, un événement grand public qui se démarque. Il s’agit d’un partenariat vraiment stimulant. »

Ambassadeur

De retour en ville après cinq ans, la finale de la Coupe du monde paracyclisme promet un autre rendez-vous de grande qualité avec la présence de 150 à 200 athlètes en provenance de 25 pays à travers le monde.

Il s’agit d’une manifestation de grande envergure et les responsables ont réalisé un autre bon coup en annonçant que Jimmy Pelletier allait agir comme ambassadeur officiel de l’événement. Athlète paralympique de 41 ans, le Baie-Comois d’origine s’est retiré du sport élite, mais demeure toujours aussi actif.

Sa sélection représentait un choix naturel et unanime. « Je suis très fier et flatté. Pour moi, revenir à Baie-Comeau, c’est toujours stimulant. Avoir un tel rôle pour cet événement international, c’est un privilège », a commenté le dignitaire qui s’est déplacé de Québec pour l’occasion.

Défi Vélo Manicouagan

Présent lors de la conférence, le directeur général de la Fédération des sports cyclistes du Québec et dirigeant de l’UCI, Louis Barbeau a profité de l’occasion pour saluer le retour d’une telle activité dans la région tout en moussant de nouveau la grande crédibilité acquise entre 2010 et 2013.

Au travail depuis quelques mois déjà, les responsables de Gestion SPACT souhaitent orchestrer un autre grand rassemblement sportif, culturel et social accessible à toute la famille.

Dans cette foulée, ils ont décidé d’offrir une belle opportunité aux cyclistes intéressés à relever un défi amical en organisant la 1re édition du Défi Vélo Manicouagan en collaboration avec la corporation Véloroute des Baleines.

Cette nouveauté donnera l’opportunité aux adeptes de tous les âges de vivre un défi cycliste sur le tracé officiel de la finale de la Coupe du monde et ce, en toute sécurité pour leur plaisir personnel.

Les intéressés pourront rouler sur des distances de 66 km, 47 km ou 28 km, le samedi 18 aout, sur l’heure du midi. Des inscriptions sont acceptées et plus de détails sur le défi seront dévoilés au cours des prochaines semaines.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar