Coupe du monde de paracyclisme à Baie-Comeau : « Beaucoup trop prématuré pour annoncer quoi que ce soit »

Coupe du monde de paracyclisme à Baie-Comeau : « Beaucoup trop prématuré pour annoncer quoi que ce soit »

Tout en reconnaissant qu’il travaille sur ce projet depuis 2015, François Paquet de Gestion SPACT assure qu’il est beaucoup trop tôt pour annoncer le retour de la Coupe du monde de paracyclisme à Baie-Comeau en 2018 et 2019. Photo Créations Sabrina

Baie-Comeau – « Le dossier est loin d’être réglé et c’est beaucoup trop prématuré pour annoncer quoi que ce soit. »

Ces propos sortent de la bouche du propriétaire et président de l’entreprise Gestion SPACT, François Paquet, à la suite d’un texte annonçant le retour d’une étape de la Coupe du monde de paracyclisme à Baie-Comeau en 2018 et 2019.

Le dirigeant a sursauté quand il a pris connaissance de la nouvelle, surtout qu’aucune entente officielle et aucun accord précis n’ont encore été conclus dans ce dossier majeur.

« C’est vrai que nous travaillons sur ce projet depuis 2015, mais rien n’est assuré et il reste beaucoup de détails à régler avant de confirmer le retour de cet événement pour 2018 ou 2019 », a-t-il lancé.

UCI

La nouvelle lancée par Radio-Canada donne la parole au directeur général de la Fédération québécoise des sports cyclistes, Louis Barbeau, qui a vanté la bonne réputation de Baie-Comeau auprès de l’Union cycliste internationale (UCI). M. Barbeau a laissé entendre que tout était conclu pour le retour du paracyclisme, mais François Paquet a tenu à répéter qu’il est trop tôt pour aller dans ce sens. « Nous avons encore beaucoup de pain sur la planche et nous ne prévoyons rien de concret avant la fin du mois de septembre », a-t-il assuré.

Conscient de l’importance de tous les aspects à finaliser dans ce processus, François Paquet n’est pas prêt à crier victoire. « Chose certaine, si nous parvenons à concrétiser ce projet, nous allons le souligner en grandes pompes et non pas en catimini comme cela vient d’être fait », a-t-il conclu.