Maxime Jomphe devient champion mondial amateur en bachata

Maxime Jomphe devient champion mondial amateur en bachata

Le Baie-Comois d’origine Maxime Jomphe et sa partenaire Josianne Labbé ont décroché le titre de champion du monde amateur en bachata lors du World Salsa Summit de Miami au début de janvier. Photos courtoisie

Baie-Comeau – Maxime Jomphe a découvert la danse latine en janvier 2013 et, rapidement, il a adoré. Jamais n’aurait-il pu penser que cette nouvelle passion lui permettrait, un jour, d’obtenir le titre de champion mondial amateur en bachata, mais c’est ce qui vient de se produire, à sa grande fierté.

À 23 ans, le Baie-Comois d’origine et sa partenaire, Josianne Labbé, ont épaté la galerie au World Salsa Summit, une compétition qui a réuni les plus grands danseurs au monde à Miami au début janvier.

En bachata, une danse latine très sensuelle d’origine dominicaine, le couple a décroché le titre le plus convoité.

« C’est incroyable. Les autres compétiteurs étaient très forts et la compétition très serrée. On était de calibre, mais nous n’aurions jamais cru pouvoir finir premiers », raconte le jeune homme.
Cet honneur grandiose, le duo Jomphe-Labbé l’a remporté après d’autres reconnaissances récoltées ces dernières années. Il a notamment glané une deuxième place au championnat canadien à Toronto en 2016 et une deuxième place également au Montréal Salsa Congress en 2017.

« Ma partenaire et moi recherchons toujours la persévérance et cherchons toujours à aller plus loin », souligne le jeune danseur du Studio Blue Mambo de Québec. Ils suivent plusieurs formations et cours en compagnie des meilleurs de la danse latine de Montréal, Toronto ou New York, entre autres.

Des danses techniques
Maxime Jomphe a découvert le bonheur de danser en même temps que les danses latines dès son déménagement à Québec à l’âge de 18 ans. Il ne danse rien d’autre.

« Les danses latines viennent me chercher pour l’aspect technique. Il y a tant de choses à voir et à connaitre. C’est juste magnifique et tellement beau à voir », note-t-il pour expliquer son engouement pour les rythmes latins.

Si le bachata est la spécialité du couple Jomphe-Labbé, ça ne l’empêche pas de trouver également du plaisir avec la salsa portoricaine, le merengue et le kizomba, entre autres.

Fait à noter, les deux danseurs sont revenus de Miami avec deux magnifiques trophées pour leur titre de champions du monde. Ce titre, souligne le danseur, est cependant beaucoup plus important que les trophées ou une quelconque bourse qui aurait pu y être associée.

Le jeune prodige en danse latine est le fils d’André Jomphe et Marie-Josée Gauthier, qui habitent toujours Baie-Comeau.