David Béland photographie l’aventure

David Béland photographie l’aventure

Une des images prises par David Béland dans les Lofotens, en Norvège. Photo David Béland

Baie-Comeau – Le jeune photographe originaire de Baie-Comeau, David Béland, a trouvé sa voie avec la photographie de paysages et d’aventure.

Revenu depuis quelques mois de son dernier voyage, qui l’a mené en Norvège et au Népal, David Béland s’affaire à faire connaitre ses photos et à préparer deux conférences en lien avec ses périples.

« J’ai commencé à publier des photos sur Facebook et Instagram et à les soumettre à diverses galeries, indique-t-il. Je travaille à bâtir une conférence axée sur la photo pour les adultes. […] J’aimerais l’adapter pour des élèves de secondaire quatre et cinq pour expliquer mon parcours scolaire en dents de scie et […] l’importance de poursuivre ses rêves. […] Sans effort ni travail, on n’arrive à aucune réalisation. »

La conférence destinée au public adulte pourrait être présentée pour la première fois cet automne à Baie-Comeau. Le photographe discute également avec quelques galeries d’art à travers le Québec.

Les pays nordiques

David Béland affirme avoir une prédilection pour les pays nordiques, froids, où le climat est plus rude. Il adapte aussi ses voyages en fonction de la photographie. « Je m’adapte toujours en fonction de ça. Je regarde toujours où le soleil se lève et où il se couche. J’observe l’environnement pour trouver les endroits, la lumière propices à de bonnes images », explique celui qui, lors de ces voyages, peut se lever avant le lever du soleil et se coucher bien après lui pour obtenir de bonnes photos.

C’est lors d’un voyage de loisir en Islande avec un ami en 2016 que l’ex-Baie-Comois, qui a étudié la photographie au cégep de Matane, a eu le déclic pour la photographie de paysages.

Alors qu’il cherchait auparavant à gagner sa vie en faisant des contrats de photo ou en travaillant dans des studios, sans vraiment trouver sa place, il a alors décidé de développer sa passion tout en poursuivant ses études pour mener une carrière en environnement lui permettant de gagner sa vie.

C’est ainsi qu’en février et mars dernier, il est allé passer une semaine et demi dans les Lofotens, en Norvège, pour prendre des photos des aurores boréales, entre autres. C’est à l’aéroport d’Oslo qu’il a pris la décision de partir pour le Népal, où il a passé un mois et demi dans les régions de l’Annapurna et de l’Everest.

Projets futurs

S’il retourne à l’université, David Béland entend tout de même pousser sa passion à son maximum au fil du temps. Outre les conférences et les possibles expositions, il prévoit, à l’automne, se rendre sur la Côte-Nord, notamment dans les îles Mingan pour prendre des photos.

« Je veux prendre le plus de photos possible au Québec avant de retourner à l’international », mentionne le photographe, qui aimerait également se rendre dans l’est du Canada. Par la suite, on pourrait voir des images du Groenland ou de la Patagonie dans son portfolio. Son rêve pour le futur : faire de la photo en Antarctique.

En attendant, il veut faire connaitre son travail le plus possible et inspirer les gens à réaliser leurs rêves. « Je veux donner une visibilité à mon travail, faire connaitre mes images. C’est sûr que j’aimerais vendre des images », conclut-il.