Le Drakkar a bien failli renverser l’Armada

Le Drakkar a bien failli renverser l’Armada

Le gardien Antoine Samuel et ses coéquipiers ont livré toute une bataille dans ce revers de 4-3, en prolongation, devant l'Armada de Blainville-Boisbriand. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau –  Le Drakkar a donné des sueurs froides à l’Armada de Blainville-Boisbriand, mardi soir, et a tout de même récolté un point important quand il a baissé pavillon par la marque de 4-3, en prolongation, devant seulement 1 447 amateurs réunis au centre Henry-Leonard

Stoppés après une courte série de deux victoires, les locaux n’ont pas à rougir de leur performance. Confrontés à l’une des puissances du circuit Courteau, les Baie-Comois ont livré toute une bataille et sont passés bien près de renverser la vapeur avec une avance d’un but alors qu’il ne restait que 15,5 secondes à faire au match.

Les visiteurs sont toutefois parvenus à créer l’égalité (Connor Bramwell), sur un jeu controversé, avant de sauver avec la victoire, en surtemps, grâce au filet de l’attaquant Anthony Poulin. Le troisième but de l’Armada a été accordé même si un de ses joueurs avait eu un contact avec le gardien de but Antoine Samuel. « Selon la reprise, nous avons bel et bien vu l’obstruction sur le jeu, mais dans notre ligue, nous n’avons pas le droit de faire des appels pour ce type d’action », a reconnu l’entraineur Martin Bernard avec une certaine désolation.

Le pilote du navire a tout de même apprécié l’effort global de son équipage. « L’expérience a fait la différence en fin de rencontre, mais les gars n’ont pas cessé de travailler du début jusqu’à la fin. On récolte un gros point et ils peuvent se retirer la tête haute », a pris la peine d’ajouter le dirigeant.

Histoire du match

Les hommes de Joël Bouchard ont inscrit l’unique filet de la première période. Les chandails noirs ont bourdonné au deuxième engagement, mais ont fait face à un cerbère intraitable. Antoine Samuel a été fumant face aux 16 tirs en sa direction et ses arrêts spectaculaires ont permis à son équipe de rester dans la partie. Christopher Benoît en a d’ailleurs profité pour inscrire le premier but des siens.

Le Drakkar a frappé à la vitesse de l’éclair, en début de troisième, avec deux buts (en 20 secondes d’intervalle) dans la première minute de jeu. Jordan Martel (son 21e) a donné l’avance 2-1 avant de voir Antoine Girard doubler la priorité. Les matelots ont travaillé pour conserver leur avance, mais quelques petits revirements en zone défensive ont permis à l’Armada de revenir de l’arrière.

Deux combats ont éclaté durant la rencontre, dont un impliquant la recrue de 16 ans Shawn Element, qui n’a pas raté son baptême du ring face au défenseur Charlie Roy. L’arrière de 19 ans de l’Armada en a eu plein les bras face au numéro 22…Les joueurs locaux seront de retour devant leurs partisans, vendredi prochain, lorsqu’ils recevront la visite des Saguenéens de Chicoutimi.