Le Drakkar finit sa saison sur une note gagnante

Le Drakkar finit sa saison sur une note gagnante

Le Drakkar a clôturé sa saison régulière en beauté, samedi, avec un gain de 4-1 sur les Sags devant une salle pleine de 3 042 amateurs au centre Henry-Leonard.

Baie-Comeau – Le Drakkar a clôturé sa saison régulière sur une note victorieuse, samedi, quand il a pris la mesure des Saguenéens de Chicoutimi par le pointage de de 4-1 devant une salle comble de 3 042 spectateurs au centre Henry-Leonard.

 

Battus 3-1 par ces mêmes rivaux la veille, les matelots du navire ont soutiré une douce revanche pour inscrire cette 26e victoire de la campagne, qui leur confirme la 13e position au classement général.

Les locaux n’ont pas tardé à afficher leurs couleurs en y allant d’une explosion de trois buts sans riposte en première période. Noah Corson, Jordan Martel et Matteo Pietroniro ont vite soulevé la foule.

Les visiteurs sont parvenus à casser la glace, au début du deuxième engagement, quand le Russe Dmitry Zhukenov a trompé la vigilance du gardien de but Antoine Samuel lors d’un tir de punition.

Vincent Deslauriers

Auteur de 25 arrêts, le grand cerbère n’a rien cédé par la suite. Première étoile du match, le vétéran de 20 ans Vincent Deslauriers (un but, deux passes) a ensuite porté un dur coup aux Bleus en redonnant une priorité de trois buts aux siens.

Le reste du match a été une formalité. Les deux formations ont ralenti le rythme tout en pensant plus à la première ronde des séries éliminatoires. Le Drakkar croisera le fer avec les Islanders de Charlottetown. Les Sags se mesureront aux Tigres de Victoriaville.

«Avant le match, il y avait tellement de probabilités concernant le classement final et ce que j’ai aimé de mes joueurs, c’est qu’ils sont sortis en force sans penser qui allait affronter qui et en se concentrant sur leur partie», a louangé le pilote Martin Bernard.

Même s’il a constaté une baisse de régime en deuxième période, l’entraîneur-chef  a aimé l’intensité de sa jeune équipe. «Les joueurs ont souvent rebondi après une défaite et ce fut encore le cas ce soir . L’aréna était plein et c’était important de donner un bon spectacle à nos partisans».

Dans le clan adverse, le pilote Yanick Jean a reconnu que la première portion de la rencontre a été plus dure. «Le début de match n’a pas été mauvais, mais il faut donner le crédit au Drakkar, qui n’a jamais cessé de travailler. Ses joueurs ont foncé tête première et, avec un recul de trois buts, c’est devenu plus difficile».

En vitesse

La direction de l’équipe a rendu un bel hommage à ses deux vétérans de 20 ans, Samuel Thibault et Vincent Deslauriers, avant la rencontre et a souligné dignement leur dernier match local en carrière dans la LHJMQ…Les numéros 8 et 47 ont vécu ce moment spécial en présence de leurs parents en plus de l’ex-cerbère du Drakkar, le gardien de but Philippe Cadorette…Les séries éliminatoires se mettront officiellement en branle, le vendredi 24 mars. En raison de la distance séparant les deux équipes, la série Drakkar-Islanders prendront la formule 2-3-2…