Le Drakkar perd, mais se qualifie pour les séries

Le Drakkar perd, mais se qualifie pour les séries

Le vétéran Simon Chevrier a inscrit l'unique filet du Drakkar qui, malgré le revers de 3-1 contre les Sags, s'assure d'une place pour les séries éliminatoires. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Malgré un revers de 3-1 face aux Saguenéens de Chicoutimi, le Drakkar a réalisé son objectif, vendredi soir, en se qualifiant officiellement pour les prochaines séries éliminatoires.

Cette défaite contre les Bleus, combinée à la défaite de 7-2 du Phoenix de Sherbrooke face aux Cataractes de Shawinigan, confirme une place en séries aux matelots du navire, qui reviennent dans la valse printanière.

Impliqués dans le premier match de ce programme double contre les Sags, les visiteurs ont vu l’ennemi ouvrir la marque rapidement (après seulement 84 secondes d’écoulées au match) par l’entremise de Kelly Klima.

Le vétéran Simon Chevrier (son 17e de la campagne) a toutefois créé l’égalité avant la fin de l’engagement initial en faisant habilement dévier le tir de son coéquipier Jordan Martel.

Deuxième période

Les Baie-Comois ont bien amorcé la deuxième période en bénéficiant des meilleures chances en attaque avant de voir un soldat tomber au combat à la suite d’une mise en échec dangereuse du défenseur Olivier Galipeau des Saguenéens.

Frappé par derrière, l’attaquant Gabriel Fortier s’est blessé en donnant contre la bande. Le numéro 9 s’est relevé et a quitté la rencontre. On ne l’a pas revu par la suite et tout indique qu’il a été victime d’une commotion cérébrale.

Les Saguenéens ont finalement repris les devants grâce au filet du défenseur Frédéric Allard avant de concrétiser leur triomphe, au troisième tiers (but de Mark Bzowey), qui a profité d’un mauvais jeu autour de son filet du gardien Justin Blanchette.

En deux temps

« C’est un match en deux temps. Oui, nous avons perdu, mais notre place en séries est assurée et c’est le côté positif de la chose. Avant le début de la saison, peu de gens nous donnaient une chance de se qualifier et, à ce niveau, les joueurs ont répondu à l’appel et je suis bien fier d’eux », a résumé l’entraineur-chef Martin Bernard.

À la suite des rencontres de vendredi, le Drakkar se retrouve au 14e rang du classement général, un point devant les Foreurs de Val-d’Or et deux devant l’Océanic de Rimouski.

Dans le cas de Gabriel Fortier, il devra se soumettre au protocole des commotions cérébrales et pourrait être de retour pour le premier match des séries prévu le 24 mars prochain. Par ailleurs, le geste du défenseur Galipeau sera sûrement révisé par les autorités du circuit.

Les membres de l’équipage tenteront de prendre leur revanche, samedi après-midi, alors qu’ils accueilleront ces mêmes rivaux dans le dernier match du calendrier régulier présenté devant une salle comble anticipée au centre Henry-Leonard.