Échouage d’un rorqual à bosse : un événement rarissime sur la Côte-Nord

Échouage d’un rorqual à bosse : un événement rarissime sur la Côte-Nord

Le jeune rorqual à bosse s'est échoué mercredi sur la plage de Godbout. Photo Gaétane Morin Fortin

Baie-Comeau – Une baleine morte échouée sur la plage de Godbout mercredi a été transportée, vendredi, au lieu d’enfouissement de la Régie de gestion des matières résiduelles de Manicouagan à Ragueneau.

Il s’agit d’un jeune rorqual à bosse, une femelle âgée de moins de deux ans mesurant 9,5 mètres et pesant de 7,4 tonnes. « Ce n’est pas très gros », affirme Patrice Corbeil, directeur du Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM) de Tadoussac. Selon lui, c’est la première fois depuis de très nombreuses années qu’une telle espèce est trouvée sur la Côte-Nord.

La première personne qui a rapporté au Réseau Urgence mammifères marins la présence d’une baleine sans vie sur le fleuve, non loin de Godbout, est un membre d’équipage du CTMA Vacancier, remplaçant du F.-A-Gauthier pendant sa période d’arrêt technique. L’animal s’est d’ailleurs échoué tout près du quai de la Société des traversiers du Québec.

« On sait qu’elle arrivait (depuis peu) des Caraïbes, car des balanes étaient collées sur elle. Normalement, elle perd ses balanes (de petits crustacés) dans l’eau froide », note Patrice Corbeil.

D’autres détails dans l’édition papier du Manic