Espace Côte-Nord dénonce l’intimidation faite aux enfants de Caroline Lamarre

Espace Côte-Nord dénonce l’intimidation faite aux enfants de Caroline Lamarre

Espace Côte-Nord veut prévenir la violence faite aux enfants - Photo courtoisie

Baie-Comeau – L’intimidation vécue par les enfants de Caroline Lamarre, à Baie-Trinité, fait réagir Espace Côte-Nord. Parce que leur mère a osé dénoncer une situation d’agression sexuelle, ses enfants en paient le prix, ce que l’organisme dénonce haut et fort.

Caroline Lamarre, c’est cette employée municipale qui a été victime du maire Denis Lejeune. Reconnu coupable d’un chef d’agression sexuelle à l’été 2015, il a été condamné à un sursis de sentence assorti d’une probation de 24 mois. Sa demande d’en appeler de la décision a été récemment rejetée.

Dans une entrevue accordée rau Journal de Québec, la mère a souligné que ses enfants vivaient de l’intimidation à l’école en raison de sa propre dénonciation. Il faut préciser qu’à Baie-Trinité, la communauté est largement divisée dans le dossier impliquant leur maire et l’employée.

Espace Côte-Nord, qui travaille depuis 2002 à prévenir toute forme de violence faite aux enfants, s’inquiète du message social que cette situation d’intimidation envoie. « Est-ce que les victimes devront maintenant avoir peur de dénoncer pour éviter qu’il y ait d’autres victimes? La réponse devrait bien sûr être non », martèle l’organisme dans un communiqué.

Tout en saluant le courage de Caroline Lamarre et de ses enfants et en déplorant les conséquences de la dénonciation, Espace Côte-Nord affirme « réitérer la pertinence et l’importance de dénoncer ces situations afin que cela arrête ». Il rappelle que son équipe de travail peut accompagner et diriger les gens concernés par la violence commise envers des enfants.

Enfin, l’intervention rapide de la Commission scolaire de l’Estuaire dans le cas du mal causé aux enfants de Caroline Lamarre rassure tout de même l’organisme, quoique, précise-t-il, dans une situation d’intimidation, « ce sont les actions de l’ensemble des acteurs qui font la différence ».