Une exposition de 80 toiles pour le 80e de Baie-Comeau

Une exposition de 80 toiles pour le 80e de Baie-Comeau

On aperçoit Jérémie Giles lors de son passage à Baie-Comeau, en septembre 2016, pour l'événement Le Grand rappel de Don Darby. Photo Le Grand rappel

Baie-Comeau – L’art sera à l’honneur à l’occasion des 80 ans de la ville de Baie-Comeau en 2017 par l’entremise de l’exposition 80 toiles pour le 80e de Baie-Comeau.
Signée par l’artiste peintre Jérémie (Jerry) Giles, un ancien Baie-Comois âgé de 90 ans, l’exposition renfermera 80 tableaux retraçant l’histoire de la peinture au Canada par le truchement de ses grands peintres. La collection, qui réunit actuellement 75 œuvres, se trouve à Vancouver. Son auteur la bonifiera de cinq nouvelles créations à temps pour sa présentation à Baie-Comeau.
L’organisme Le Grand rappel, qui travaille depuis 2015 à la mise en valeur du patrimoine artistique régional, chapeaute l’élaboration de l’événement à venir. La Ville de Baie-Comeau vient de lui accorder une aide financière de 10 000 $, puisée dans le fonds Toulnustouc, afin d’assumer les couts du transport de la collection vers la Côte-Nord.
« C’est une terrible de belle collection. Je l’ai vue, moi, sur maquette. C’est un beau projet », a lancé avec entrain le maire Claude Martel lors de la dernière séance du conseil municipal, le mardi 18 avril. Rejoint le lendemain, Alain Aubé, de l’organisme Le Grand rappel, en a rajouté en parlant d’une collection unique. « L’idée est géniale. C’est vraiment l’histoire de la peinture au Canada. Ce sont de grandes toiles et c’est vraiment bien fait », a-t-il précisé.
Chaque tableau représente un peintre marquant dans l’histoire du pays et, en arrière-plan, son style caractéristique est révélé.
Il est d’ores et déjà assuré que l’exposition sera présentée à l’été 2017, mais un protocole d’entente à intervenir avec les responsables de la collection pourrait permettre de prolonger la présence de la collection chez nous. « Ç’a une valeur inestimable. C’est un peu la contribution qu’il (Jérémie Giles) voulait laisser à Baie-Comeau », a noté Alain Aubé.
Un 80e anniversaire
La municipalité compte souligner ses huit décennies d’existence de manière beaucoup plus modeste que lors de son son 75e anniversaire en 2012.
Pour le moment, elle mise sur l’exposition 80 toiles pour le 80e de Baie-Comeau et sur l’escale à son port de sept des 40 grands voiliers engagés dans une course à l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération canadienne.