Un festival offensif pour le Drakkar

Un festival offensif pour le Drakkar

Première étoile du match avec deux buts et une passe, Jordan Martel a vite donné le ton après seulement 21 secondes d'écoulées à la partie. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar avait garanti sa victoire et il a tenu sa promesse, samedi, quand il a écrasé les Foreurs de Val-d’Or par le pointage de  7-1 devant 2 517 amateurs survoltés  au centre Henry-Leonard.

Victorieux dans un deuxième match d’affilée, les joueurs locaux se sont payé la traite et n’ont pas mis de temps à afficher leurs couleurs avec une explosion de trois buts sans riposte dès l’engagement initial devant la meilleure foule de la saison.

L’attaquant Jordan Martel a vite donné le ton à l’offensive en inscrivant son premier filet de la rencontre après seulement 21 secondes d’écoulées. Le Russe Ivan Chekhovich (son 20e) et D’Artagnan Joly ont aussi touché la cible en première période.

«C’était un gros match pour nous. À chaque partie, on essaye toujours de commencer en force et ce but nous a vite donné le momentum avec l’énergie de la foule», a commenté Martel, la première étoile du match avec une performance de deux buts (ses 19e et 20e) et une passe.

Impliqués dans une troisième partie en trois jours, les visiteurs de l’Abitibi n’ont jamais été dans le coup et, sans les nombreux arrêts de leur gardien Étienne Montpetit (bombardé de 49 rondelles), le massacre aurait été encore plus cinglant. Dépassés par les événements, les Foreurs ont été frustrés durant toute la rencontre.

Merci à la foule

«Les joueurs étaient prêts et ont vraiment répondu à l’appel dès le départ. L’ambiance, l’atmosphère dans l’aréna étaient incroyables. Il y avait 2 500 personnes et je leur lève mon chapeau, car ils ont très bien supporté notre équipe», a ajouté l’entraîneur-chef Martin Bernard.

Le pilote a toutefois perdu un élément clé en deuxième période. Auteur de son deuxième but du match, l’attaquant D’Artagnan Joly a été victime d’une charge sournoise du capitaine des Foreurs, Samuel Henley, qui a vite été expulsé.

Blessé au bas du corps, le grand numéro 11 n’est pas revenu au jeu. «Difficile de commenter la gravité de sa blessure. Nous allons voir pour la suite des choses. Nous avons eu des joueurs qui ont été suspendus. Nous allons laisser M. Bolduc faire son travail».

En vitesse

Kevin Lamontagne et Gabriel Fortier ont également  contribué au festival offensif du Drakkar, qui se retrouve aujourd’hui au 16e rang du classement général, deux points devant le Phoenix de Sherbrooke…Charley Graaskamp a privé le gardien Antoine Samuel du blanchissage…Les matelots du navire seront de retour devant leurs partisans, mardi prochain, pour accueillir l’Armada de Blainville-Boisbriand…