Hydro-Custom Côte-Nord, un beau plan B pour Kevin Bérubé

Hydro-Custom Côte-Nord, un beau plan B pour Kevin Bérubé

Que ce soit les motos (le résultat final d’un récent modèle), les voitures ou les objets de toutes sortes, l’impression hydrographique peut être utilisée et donner un produit très valorisant.

Kevin Bérubé est le propriétaire de cette nouvelle entreprise spécialisée dans l’impression hydrographique, une méthode qui permet l’impression graphique sur toute forme de support en trois dimensions et qui s’applique aux métaux, au verre, aux plastiques, aux bois durs ainsi qu’à divers autres matériaux.

Le dispositif permet de faire flotter un film de transfert à la surface d’un liquide contenu dans un bassin.Il comporte une structure qui fait couler le liquide dans le sens d’arrivée du film et une autre qui permet d’immerger de l’amont à l’aval l’objet à peindre.

L’impression hydrographique est abondamment utilisée pour décorer toutes sortes d’objets pouvant aller de véhicules tout-terrain entiers ou de tableaux de bord, des motos jusqu’à de petits objets tels les casques de motos ou encore ceux de gardiens de but au hockey.

Intérêt

Menuisier-charpentier depuis 13 ans, l’entrepreneur local de 31 ans s’est intéressé à ce projet depuis quelques années avant d’aller de l’avant avec quelque chose de concret. « J’ai beaucoup lu et me suis renseigné sur le sujet afin de connaître tous les détails sur les meilleurs produits ainsi que la bonne peinture à utiliser », a expliqué le papa de Maël (trois ans) et Léna (deux ans).

Peu à peu, le dossier a pris de l’évolution. « Pour moi, il s’agit d’un plan B, mais j’avoue que jusqu’à présent, la réponse est très encourageante », a ajouté celui qui opère un local dans l’atelier de Soudure Plastique Québec situé au 3 avenue Narcisse-Blais.

Très actif sur les réseaux sociaux, l’homme d’affaires fait découvrir ses produits et ses méthodes de travail à l’échelle mondiale. « J’ai mis une vidéo en ligne qui a été vue par près de 10 millions de personnes et partagée plus de 98 000 fois. C’est complètement capoté. Je n’en revenais pas. »

Sollicité de toutes parts, le Baie-Comois demeure réaliste et prend les étapes une par une. Pour l’instant, il poursuit son emploi régulier le jour avant de se rendre à l’atelier en soirée. La fin de semaine est réservée à la petite famille.

Les options sont nombreuses chez Hydro-Custom Côte-Nord et pour en savoir plus long sur l’entreprise, il est possible de consulter sa page Facebook, qui permettra ainsi de rejoindre le spécialiste.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar