Campagne 2018 pour la fibrose kystique – Joanie Fortin met la barre à 75 000 $

Campagne 2018 pour la fibrose kystique – Joanie Fortin met la barre à 75 000 $

Joanie Fortin et Audrey Desjardins, respectivement présidente d’honneur de la campagne 2018 et présidente de la Section Côte-Nord de Fibrose kystique Canada, sont entourées de Sophie Girard, François Paquet et Marie-Laure Bouchard. Photo Le Manic

Baie-Comeau – La 36e campagne annuelle au profit de Fibrose kystique Canada vient d’être lancée à Baie-Comeau. Sa présidente d’honneur, Joanie Fortin, compte sur son important réseau de contacts dans le monde syndical pour faire de 2018 l’année où l’ensemble de la Côte-Nord apportera sa contribution à la cause.

Mme Fortin espère amasser au moins 75 000 $ au cours de la prochaine année. Elle veut faire un pas de plus que son prédécesseur, François Paquet, qui avait recueilli 67 000 $ en 2016.

En effet, l’année 2016 demeure la référence pour le comité Côte-Nord de Fibrose kystique Canada, présidé par Audrey Desjardins, puisque 2017 est considérée comme une année de transition. Sans président d’honneur, une somme de 35 000 $ avait alors été amassée.

Forte de son poste de présidente du conseil régional FTQ Haute-Côte-Nord/Manicouagan, Joanie Fortin veut en profiter pour motiver des gens de partout en région, et non seulement de la Manicouagan, à organiser des activités-bénéfice pour Fibrose kystique Canada. Elle a déjà ses entrées directes du côté ouest de la Côte-Nord et dit posséder de précieux contacts du côté est.

Son apport

Lorsqu’elle a été approchée pour occuper la présidence d’honneur, Joanie Fortin explique s’être demandée ce qu’elle pouvait apporter de plus et de nouveau à la campagne de financement. Elle a alors réalisé que son association avec le monde syndical lui permettait d’espérer élargir le territoire de la campagne.

« J’ai plein d’idées. Tout ce qu’il manque, c’est souvent des bénévoles », admet-elle, tout en se disant confiante de démontrer que lorsque tout le monde pousse dans le même sens, comme dans le mouvement syndical, les choses avancent.

Audrey Desjardins n’a aucun doute que la présidente d’honneur de 2018, également sa grande amie, saura faire ce qu’il faut pour atteindre son objectif de 75 000 $. « Elle a de l’énergie pour 15 personnes, moi, j’en n’ai juste pas », confie la femme de 36 ans qui vit avec la fibrose kystique.

Loterie, bal et plus

La traditionnelle loterie Marcel-Guignard, du nom du défunt fondateur de la section Côte-Nord, est de retour pour une 34e année. Elle est la principale activité de la campagne de financement.

Parmi les autres événements au programme des prochains mois, on peut penser à la classe amicale du Tournoi Jules-Guy ainsi qu’au Grand bal qui revient après une absence d’un an. Il permettra de rendre hommage à Marthe Larouche, une femme qui a beaucoup fait pour la cause de la fibrose kystique et qui est décédée au cours de la dernière année. Il se tiendra sur le thème Vernissage avec des toiles données par des artistes de partout en région qui seront vendues par l’entremise d’un encan silencieux.

La présidente d’honneur a aussi l’intention d’orchestrer une campagne de financement avec la collaboration de marchands à l’occasion du Mois de la fibrose kystique, en mai. « Ce que je veux, c’est que ce mois-là, mur à mur, les gens sachent que c’est le Mois de la fibrose kystique », lance-t-elle.

Maladie mortelle

Rappelons que la fibrose kystique est la maladie mortelle la plus répandue chez les enfants et les jeunes adultes. Elle touche surtout l’appareil digestif et les poumons.

Environ le tiers des fonds amassés par Fibrose kystique Canada va directement à la recherche. Les deux tiers sont injectés dans différents programmes pour le mieux-être des personnes atteintes, qui peuvent aujourd’hui vivre au-delà de 50 ans grâce à la recherche.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar