La Maison Alpha ABC Côte-Nord réalise un triplé

La Maison Alpha ABC Côte-Nord réalise un triplé

On aperçoit François Dallaire, du Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine, en compagnie d’une participante lors du lancement de la minibibliothèque de la Maison Alpha ABC Côte-Nord. Photo Francine Lauzé

Baie-Comeau – La Maison Alpha ABC Côte-Nord ne fait pas les choses à moitié. Elle les fait plutôt en triple puisque le 27 juin, c’était jour de lancement de sa minibibliothèque, de son croque-livres et de son journal interne.

L’organisme fait principalement dans l’alphabétisation et la francisation depuis 33 ans. Des ateliers sont aussi offerts en mathématiques, en informatique et en arts notamment. Soixante-cinq personnes bénéficient de ses services.

La semaine dernière, François Dallaire, agent de développement et de liaison pour le Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDEACF), un organisme à but non lucratif, était de passage à Baie-Comeau pour inaugurer la minibibliothèque dorénavant identifiée à la Maison Alpha ABC Côte-Nord. « Notre mandat, c’est d’aider les groupes populaires en alphabétisation à travers le Québec », explique-t-il.

Une fois l’an, au moins une nouvelle minibibliothèque est inaugurée dans le réseau. Cette formule prend la forme d’une boite d’une bonne dimension que les participants, aussi appelés des apprenants, remplissent de livres qu’ils auront eux-mêmes choisis en librairie, grâce à un budget de quelque 650 $, et qu’ils auront lus et parfois relus. Des ouvrages de tous les genres s’y trouvent, précise M. Dallaire.

Après quelque temps, la minibibliothèque baie-comoise voyagera vers un autre groupe du CDEACF au Québec. En revanche, une autre bibliothèque en boite provenant d’ailleurs arrivera à la Maison Alpha ABC Côte-Nord pour quelques mois. Les livres qui s’y trouveront auront aussi été choisis par des participants d’un groupe d’alphabétisation.

Le gout de la lecture

Le but de ce projet est de développer le gout de la lecture chez les apprenants. Parfois, ils en sont à leur première visite en librairie et à un premier achat de livre de leur vie. Tout ça se fait avec le soutien et les orientations données par leur formatrice afin d’assurer la variété des styles.

Une quinzaine de personnes ont participé l’avènement de la minibibliothèque, ce qui les a aussi conduites à une sortie à la bibiliothèque Alice-Lane. Pour plusieurs, c’était également une première.

Le CDEACF existe depuis 1983 et, deux ans plus tard, les premières minibibliothèques voyaient le jour. Auparavant, ce sont des gens du centre qui choisissaient les livres afin qu’ils voyagent en boites à travers le Québec.

Depuis plusieurs années, le rafraichissement des boites est réalisé par les personnes à qui les livres sont destinés, en l’occurrence la clientèle des organismes d’alphabétisation. Cette année, c’était au tour de celui de Baie-Comeau de rafraichir une minibibliothèque. Le prochain sur la liste est ABC Lotbinière.

Catherine Émond a participé au projet et elle n’a que de bons mots à son sujet. Dans son cas, l’objectif est atteint sans l’ombre d’un doute. « Avant, je ne lisais pas », mentionne celle qui a déjà confié à la coordonnatrice de l’organisme, Marjolaine Landry, être incapable de lire en raison de son incapacité à se concentrer. Aujourd’hui, le vent a tourné.

Atteinte d’un léger trouble du spectre de l’autisme, Catherine Émond adore les livres de culture personnelle, comme ceux des auteurs Nicole Bordeleau et Guy Corneau.

Croque-livres et journal

La Maison Alpha ABC Côte-Nord a récemment installé un croque-livres à deux pas de ses locaux sur la rue de Puyjalon. Comme le souligne Marjolaine Landry, la formule « Prends un livre et donnes-en un » a été populaire dès les premiers jours.

L’organisme s’est également enrichi récemment de son propre journal. Le JournAlpha a aussi été lancé la semaine dernière. Deux numéros par année seront publiés avec des articles rédigés par les participants.