La Véloroute des Baleines laisse des traces à Cuba

La Véloroute des Baleines laisse des traces à Cuba

Gilles Angers a fait le bonheur de ce cycliste cubain en lui offrant son gilet de la Véloroute des Baleine, lors d’un voyage de vélo organisé en avril à Varadero.

Crédit photo : Courtoisie

Six cyclistes de Baie-Comeau s’en sont donné à cœur joie du côté de Varadero, à Cuba, en avril, lors d’un voyage de vélo organisé par Vélo Québec et réunissant 28 participants.

Histoire de devancer leur saison de vélo, les Baie-Comois ont roulé sur les routes cubaines du 9 au 15 avril. Ils ont eu le bonheur de partager leur passion avec des cyclistes de là-bas.

Comme c’est coutume, les visiteurs ont offert à leurs hôtes différents équipements et pièces de vélo, toujours très recherchés en raison des difficultés à s’en procurer au pays de Castro. Gilles Angers, lui, a décidé de donner son gilet aux couleurs de la Véloroute des Baleines à un cycliste cubain. « On peut dire que notre région sera représentée au sein des cyclistes cubains dans la région de Varadero », souligne-t-il.

La générosité des Québécois auprès des adeptes de vélo à Cuba ne se dément pas. C’est la raison pour laquelle il n’est pas rare de croiser des cyclistes locaux arborant des cuissards et des gilets de diverses régions ou organisations du Québec, mentionne Gilles Angers.

Malgré des équipements qui laissent parfois à désirer, les Cubains se défendent tout de même très bien en vélo, selon le cycliste de Baie-Comeau.