Avec Paul Daraiche, les 4 Chevaliers et bien d’autres – Le Festival All Been met la barre à 6000 entrées

Avec Paul Daraiche, les 4 Chevaliers et bien d’autres – Le Festival All Been met la barre à 6000 entrées

Matthieu Ouellet, Édith Corbeil, Jean-Philippe Ouellet, Steffy-Kate Malouin et Stéphanie Saint-Gelais (à l’avant-plan), du comité organisateur duFestival All Been, sont accompagnés des duchesses Stéphanie Bernier et Audrey Caron et de la mascotte Ted Been. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Si la première édition de la nouvelle mouture du Festival All Been a été un succès à Chute-aux-Outardes en 2017, la deuxième s’annonce très prometteuse du 7 au 10 juin prochain. Son comité organisateur fait le pari d’accueillir encore plus de monde et de remettre une somme d’argent plus élevée en dons aux organismes du milieu grâce à une programmation enlevante.

On se souviendra qu’il aura fallu 30 ans avant que Jean-Pierre Ouellet et son ami Matthieu Ouellet décident de faire revivre le festival tenu de 1979 à 1987. Le nom All Been voulait alors rendre hommage au fondateur de Chute-aux-Outardes, Alfred Labbé, dont le surnom était All Been.

« On a doublé le budget, on devrait doubler les entrées », souligne avec optimisme Jean-Philippe Ouellet, en référence à la somme de 61 000 $ investie dans l’édition 2018 et à l’objectif de 6 000 entrées. Les 3 000 entrées de l’an dernier avaient permis à des organismes communautaires du village d’empocher des dons de 5 400 $.

Le festival se veut un événement familial culturel et sportif. Le comité organisateur, composé des deux fondateurs, d’Édith Corbeil, de Steffy-Kate Malouin et de Stéphanie Saint-Gelais, mise d’ailleurs sur des tarifs abordables et l’accès gratuit aux moins de 12 ans pour stimuler la participation des familles.

Programmation

Une programmation bien étoffée a été élaborée afin d’en avoir pour tous les goûts. La tête d’affiche de l’événement demeure sans aucun doute Paul Daraiche.

« On est allé chercher un coup de circuit avec Paul Daraiche », a mentionné Jean-Philippe Ouellet, vendredi, lors du lancement du festival en conférence de presse. L’icône de la musique country montera sur scène le samedi soir.

Parmi les autres grands noms inscrits à la programmation, il faut mentionner les 4 Chevaliers, quatre joueurs de balle rapide qui se mesureront, le vendredi soir, à une équipe complète formée de joueurs du territoire compris de Sacré-Cœur à Baie-Comeau. Ce match sera diffusé par TVA Sports pendant l’été.

Les 4 Chevaliers roulent leur bosse depuis une cinquantaine d’années au Québec. Leur grand talent (ils n’ont perdu qu’un seul match en 2017) n’a d’égal que les pitreries qui les caractérisent sur un terrain et qui sont leur marque de commerce.

En plus du clown Atchoum qui fera la joie des petits samedi après-midi, plusieurs autres artistes apporteront leur contribution au succès du festival.

Pensons à Michaël Charrette et son band le jeudi, aux groupes Manic IV et Load (Hommage à Metallica) le vendredi et au Bel Canto, formé de Claudine Coulombe et ses élèves, ainsi qu’à Luc Tremblay le samedi.

Par ailleurs, le tournoi de balle des frères Tremblay, le volet sportif du festival, impliquera autour de 24 équipes des quatre coins du Québec. Les bourses totaliseront 4 500 $. Le tournoi en sera à sa quatrième édition.

Quatre duchesses représentant autant de municipalités de la Péninsule Manicouagan sont aussi associées à l’événement cette année.

Audrey Caron à Chute-aux-Outardes, Stéphanie Bernier à Pointe-aux-Outardes, Josée Gagnon à Pointe-Lebel et Marilyne Jean à Ragueneau apportent leur contribution afin de développer le sentiment d’appartenance des communautés au festival.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar