Les contribuables de Baie-Comeau épargnent 5 M$

Les contribuables de Baie-Comeau épargnent 5 M$

Une somme de 14 M$ sera à la charge des contribuables dans le projet de mise aux normes de l'eau potable à Baie-Comeau. Il s'agit d'une économie de 5 M$ par rapport aux prévisions initiales.

Baie-Comeau – Le projet de 70 M$ pour la mise aux normes de l’eau potable à Baie-Comeau, coutera finalement aux contribuables 5 M$ de moins que les 19 M$ prévus initialement.

Les gouvernements provincial et fédéral ont accepté la semaine dernière de modifier la structure de financement à la demande de la Ville, qui souhaitait ainsi profiter de l’octroi de contrats à des montants moindres que prévu.

Rappelons qu’au départ, la facture totale devait s’élever autour de 80 M$, avec une contribution de 19 M$ à la charge des contribuables. Or, certains appels d’offres ont causé de belles surprises puisque l’ouverture des plis a permis de ramener les couts à 70 M$.

De par la nature des travaux concernés par ces contrats, la Ville aurait bénéficié très peu de cette économie. Elle a donc transmis aux deux autres bailleurs de fonds une demande de modification de façon à profiter elle aussi des économies réalisées.

La semaine dernière, une réponse positive est arrivée. Le cout du projet de mise aux normes à la charge des contribuables passera de 19 M$ à 14 M$. « C’est une des bonnes nouvelles dans quatre ans », a souligné le maire Claude Martel, faisant référence à son mandat actuel.

Deux gros contrats

Deux entrepreneurs de Baie-Comeau viennent de décrocher de lucratifs contrats qui totalisent un peu plus de 7,5 M$. Les travaux permettront de boucler la boucle du raccordement du secteur est et du quartier Saint-Georges à la nouvelle usine d’eau potable.

Un contrat de 4 552 436 $ est accordé à l’entreprise Michel Miller inc. pour le lien entre le secteur est et l’usine. L’autre contrat, de 2 953 329 $ celui-là, va à la firme R & G Saint-Laurent pour le lien avec le quartier Saint-Georges.

« Il nous manque les certificats de conformité de l’environnement et les contracteurs vont commencer les travaux. C’est une bonne nouvelle ça », a souligné le maire le mardi 4 juillet, lors de la dernière séance du conseil municipal avant la fin aout.

Les travaux en question permettront d’une part de relier la station La Chasse au quartier Saint-Georges et, d’autre part, de repartir de la station vers la nouvelle usine sise le long du boulevard Pierre-Ouellet.