Les familles soutien manquent à l’appel

Baie-Comeau – Le service de Famille Soutien de la Maison des familles manque cruellement de familles soutien pour continuer son expansion.

Depuis l’automne, le service a jumelé 12 familles entre elles. Quatre dyades sont toujours actives, mais actuellement le jumelage est freiné par un manque criant de familles soutien. « Le recrutement est difficile », souligne l’intervenante Claudia Martel.

Ces familles sont là pour appuyer une autre famille dans son rôle parental et partager des activités avec elle. « Les familles peuvent se dire qu’elles n’ont pas le temps ou l’énergie. Mais ça devient agréable. Ce n’est pas juste une tâche. On se parle, on se dit ce qu’on a envie de faire », affirme Émilie Tremblay, qui agit elle-même comme famille soutien.

Les familles reçoivent aussi du support et de l’information de la part des intervenantes du service. « On n’est pas laissés à nous-mêmes, Claudia fait un suivi, des ajustements si nécessaire », indique Émilie.

Claudia Martel espère recruter de nouvelles familles rapidement pour répondre aux besoins. « On a besoin de familles qui s’impliquent. […] Il faut des gens qui se disent : “c’est difficile des fois, mais c’est le fun les enfants” », lance-t-elle en conclusion.