Les présidents s’amènent à l’Ouvre-Boîte ce samedi

Les présidents s’amènent à l’Ouvre-Boîte ce samedi

Marquis Méthot, Nathalie Simard, Jean-Pierre Simard, Isabelle Beaudin et Marc Boulay composent la formation Les présidents. Photo courtoisie

Baie-Comeau – Le groupe local Les présidents montera sur la scène de l’Ouvre-Boîte culturel, ce samedi 9 septembre, à 20 h, afin d’offrir un spectacle aux rythmes de musiques folk, jazz, latine et manouche.

Même si la formation lancée par Jean-Pierre Simard existe depuis une dizaine d’années, les membres actuels roulent leur bosse ensemble depuis six ans. Le fondateur est entouré de Marc Boulay, Marquis Méthot, Isabelle Beaudin et Nathalie Simard.

Le quintette multiplie les répétitions depuis quelques semaines afin de présenter un show bien ficelé et au point. Jean-Pierre Simard promet une soirée festive où la diversité sera au menu. Comme il le souligne, le public aura droit à une vingtaine de pièces originales, la plupart composées et interprétées par lui. Quelques-unes sont également signées Marc Boulay.

Bien enrobés par une multitude d’instruments, soit la guitare, le djembe, l’harmonica, la flûte traversière, la contrebasse et la batterie, les textes ratissent large. Parfois engagés, ils sont aussi teintés de notes humoristiques ou encore de clins d’œil à la Côte-Nord.

« Des chansons qui évoquent directement ou indirectement la Côte-Nord, notre coin de pays, on devrait en avoir de plus en plus », assure d’ailleurs l’auteur-compositeur et interprète.

Fait à noter, deux interprétations de pièces des regrettés Sylvain Lelièvre et Gilbert Bécaud feront également partie du spectacle.

Une salle magnifique

L’an dernier, Les présidents ont eu le bonheur de participer au Festival des souches de l’Ouvre-Boîte culturel. Ils ont adoré leur expérience et c’est la raison pour laquelle ils ont proposé à nouveau leurs services, cette année, pour un spectacle extérieur à l’événement qui sera de retour au début octobre.

« Sur la Côte-Nord, c’est un endroit où il faut jouer », insiste Jean-Pierre Simard, en parlant d’une salle intermédiaire incroyable pour offrir des spectacles.