MRC de Manicouagan : Ginette Côté briguera aussi les suffrages

MRC de Manicouagan : Ginette Côté briguera aussi les suffrages

Ginette Côté sera candidate à l'élection au poste de préfet de la MRC de Manicouagan. Photo archives le Manic

Baie-Comeau – Décidément, la préfecture de la MRC de Manicouagan ne laisse pas indifférent. Après Marcel Furlong, voilà que Ginette Côté annonce son intention de briguer les suffrages à l’élection de novembre 2017.

La rumeur courait depuis le début de l’automne 2016 à l’effet que la présidente de la Commission scolaire de l’Estuaire (CSE) était en réflexion. Aujourd’hui, sa décision est prise.

« Ça fait longtemps que j’y pense. Quand j’étais à la MRC du temps de Georges-Henri Gagné, on en jasait déjà à l’époque d’un préfet élu au suffrage universel. Quand le règlement est passé à la MRC (en septembre), je me suis dit : « C’est le temps, c’est le temps que j’arrête de niaiser! » », explique Mme Côté.

À titre de maire de la municipalité de Pointe-Lebel de 1989 à 1997, elle a siégé à la table des maires de la MRC de Manicouagan. Elle a d’ailleurs été préfet adjoint pendant cinq ans.

Ses motivations

« Je suis toute seule et je n’ai plus d’enfant à la maison. J’ai du temps, j’ai la santé et j’ai le gout de foncer et de continuer de travailler pour la population »,  affirme l’aspirante-candidate pour expliquer les raisons qui la motivent.

Forte de son expérience, elle envisage la fonction de préfet avec un grand calme. « Ce n’est pas stressant ce dans quoi je fonce », souligne-t-elle d’un ton rieur.

En plus d’être présidente de la CSE depuis 30 ans, Mme Côté préside l’Association régionale des commissions scolaires de la Côte-Nord et siège à l’exécutif de la Fédération des commissions scolaires du Québec.

Si elle est élue en novembre prochain, elle compte poursuivre son mandat à la présidence de la CSE, auquel il restera 10 mois.