Une pétition réclame des mesures urgentes contre le trou noir

Une pétition réclame des mesures urgentes contre le trou noir

La coalition Action chômage invite les Nord-Côtiers à signer en grand nombre la pétition qui vient d'être mise en circulation. Photo Le Manic

Baie-Comeau – La Côte-Nord intensifie sa mobilisation pour éviter que des familles vivent une véritable catastrophe dans les prochains mois avec la prolongation de la fameuse période du trou noir. Par l’entremise d’une pétition, la coalition Action chômage invite les citoyens à faire pression sur le gouvernement du Canada afin qu’il corrige l’iniquité en instaurant des mesures d’urgence dans un premier temps, puis des mesures permanentes par la suite.

Accompagnés d’une quinzaine d’élus de la région,  les représentants d’Action chômage Côte-Nord, du Conseil central Côte-Nord de la CSN et de l’Assemblée des MRC de la Côte-Nord, soit Line Sirois, Guillaume Tremblay et Luc Noël,  ont dévoilé, le 20 décembre, le plan de match des prochaines semaines pour faire entendre raison au fédéral.

La pétition Mettons fin au Trou noir sur la Côte-Nord est disponible en format papier dans les communautés de la région et en format électronique. Elle réclame un seuil l’admissibilité à 420 heures et une période de prestations de 30 semaines pour tous les travailleurs saisonniers de l’Est-du-Québec, et ce, rétroactivement au 1er aout 2017. Le jumelage de 17 régions économiques aux fins de l’assurance-emploi vient influencer à la baisse le taux de chômage, de telle sorte que 665 heures de travail sont désormais nécessaires pour les 6 500 travailleurs saisonniers de la Côte-Nord, ce qui donne droit à 15 semaines d’assurance-emploi.

Les citoyens sont invités à signer la pétition en grand nombre. Les membres de la coalition se rendront la porter en mains propres, au début de janvier, au ministre responsable de l’assurance-emploi, Jean-Yves Duclos.

Les nouvelles conditions liées à l’assurance-emploi font craindre le pire pour les travailleurs saisonniers, mais aussi pour la région dans son ensemble. « À ce rythme-là, l’exode va se poursuivre et les entreprises saisonnières ne trouveront plus de main-d’œuvre qualifiée », prévoit M. Noël.

« Le problème avec le ministre Duclos, c’est qu’il écoute, mais il n’agit pas », n’a pas manqué de mentionner la coordonnatrice d’Action chômage Côte-Nord, en rappelant des discussions tenues lors du passage du ministre à Baie-Comeau en mai dernier.

Le lien pour signer la pétition : https://www.petitions24.com/chomage_-_mettons_fin_au_trou_noir_sur_la_cote-nord

Autres détails et témoignage d’une victime du trou noir à venir.