Près de 2 800 amateurs assistent au deuxième Snocross

Près de 2 800 amateurs assistent au deuxième Snocross

Victime d’un bris mécanique le samedi, la Baie-Comoise Karine Tremblay a rebondi avec une belle victoire lors de la journée du dimanche.

Baie-Comeau – Malgré le froid intense et le vent violent de la journée de samedi, la deuxième édition du Snocross Baie-Comeau a tout de même attiré près de 2 800 personnes, en fin de semaine, sur le tracé enneigé du centre Henry-Leonard.

Les conditions climatiques difficiles de la première journée n’ont pas aidé, mais les spectateurs de la région ont démontré leur passion et leur intérêt pour ce sport de haute voltige, qui en a de nouveau fait voir de toutes les couleurs.

Au total, 1 000 partisans ont bravé la température glaciale (près de -40 degrés) pour encourager les pilotes le samedi. Bénéficiant d’une journée plus propice, le lendemain, les gradins se sont vite remplis avec deux fois plus de monde.

Il s’agit d’une baisse d’assistance de 700 personnes (3 500 signalées l’an dernier). Considérant les facteurs et la tenue de plusieurs autres activités (comme le tournoi de hockey Jules-Guy) durant le weekend, les responsables dressent un bilan positif.

L’action ne manque pas

Chose certaine, l’action n’a pas manqué dans les 17 divisions au programme. Les 75 inscriptions enregistrées à chacune des journées ont permis à de nombreux pilotes de se mettre en évidence.

Les amateurs présents ont été charmés par les prouesses de motoneigistes de tous les âges actifs, à chaque semaine, dans le circuit provincial de la SCMX, qui a de nouveau apprécié l’accueil chaleureux des Nord-Côtiers.

Avant-dernière étape du circuit québécois, le Snocross de Baie-Comeau a mis en vedette les figures dominantes du réseau tout en permettant à quelques visages plus connus de connaitre du succès.

En classe Sport 1, le Baie-Comois Jonathan Lajoie a pris la sixième place, le samedi, en plus de décrocher les grands honneurs de la catégorie 30 ans et plus. Victime d’un bris mécanique le samedi, Karine Tremblay s’est bien reprise et a goûté aux joies de la victoire lors de la journée de dimanche.

Équilibre budgétaire

Opérant un budget global évalué à 135 000 $ (incluant les biens et services des partenaires locaux), les dirigeants souhaitent revenir à la charge, mais prendront le temps de dresser le bilan complet de l’événement.

Les nombreux bénévoles ont également joué un grand rôle dans la réussite de l’activité. «Merci à tous ces gens ainsi qu’à l’opérateur du BR de la Ville de Baie-Comeau, Denis Devost. Il est rare de trouver un opérateur qui travaille rapidement et qui est en mesure de toujours remettre de la même façon les bosses, montées et atterrissages afin d’offrir aux coureurs la même piste », a louangé Maxime Lajoie du comité organisateur.

Le porte-parole a même ajouté que plusieurs pilotes du circuit avaient fortement suggéré que Monsieur Devost devienne l’opérateur officiel pour toutes les courses à l’horaire au sein du réseau provincial élite.