Richard Ferron révèle ses Empreintes d’ici

Richard Ferron révèle ses Empreintes d’ici

Richard Ferron en compagnie de Nancy Nadeau, lors du vernissage à l’Alternative jeudi dernier. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Le projet Empreintes d’ici vient de connaitre son aboutissement. La population peut voir le travail de Richard Ferron, et de 666 autres personnes, jusqu’au 6 mai à l’Alternative sur Place LaSalle.

Pour ce projet, l’artiste avait sollicité la collaboration de ces concitoyens, invités à laisser leurs empreintes dans un morceau d’argile en la pressant entre leurs doigts, dans un geste de partage. «Il y avait un échange», a fait valoir Ferron lors du vernissage la semaine dernière. « Je donnais une motte d’argile, on me redonnait la motte d’argile transformée, que j’ai retransformée en en faisant l’installation sur des bois flottés, des bois de plage. »

Les morceaux d’argile sur bois ont ensuite été montés sur des brochettes de bois, un travail de moine, et disposés sur le sol en mosaique dans une forme ondulée qui « représente les courants marins par lesquels les bois se déposent sur les rives », selon le texte de l’exposition.

Richard Ferron s’est dit ravi du public en réponse à Empreintes d’ici. « Et les gens aiment beaucoup voir le résultat de leurs sculptures », a-t-il signalé en ajoutant que l’installation de l’œuvre « a été très longue à réaliser, mais passionnante ».

Bancs publics et panneaux

Le sculpteur travaille présentement sur deux autres projets. Le premier consiste à ériger une œuvre au futur centre aquatique de Havre-Saint-Pierre, une sculpture intérieure qui représentera trois bancs publics. L’inauguration est prévue pour la mi-aout.

Plus près de nous, Ferron s’attaquera sous peu à réaliser les nouveaux panneaux souhaitant la bienvenue aux entrées est et ouest de Baie-Comeau. Sans vouloir trop en dévoiler, l’artiste a confié que ces futurs panneaux seront faits de béton et d’aluminium.