Scolarisation des hockeyeurs élites de la Côte-Nord – PDB obtient la reconnaissance sport-études

Scolarisation des hockeyeurs élites de la Côte-Nord – PDB obtient la reconnaissance sport-études

Bonne nouvelle pour la Commission scolaire de l’Estuaire et la polyvalente des Baies qui obtiennent la reconnaissance officielle sport-études du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour l’encadrement des hockeyeurs élites des Nord-Côtiers du bantam AAA Relève et midget Espoir. Photo Carl Rodrigue

Baie-Comeau – Bonne nouvelle pour la Commission scolaire de l’Estuaire et la polyvalente des Baies, qui viennent de recevoir la reconnaissance officielle sport-études de la part du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec.

Cette attestation attendue et souhaitée s’inscrit dans le cadre de la scolarisation des hockeyeurs élites des Nord-Côtiers évoluant dans les catégories bantam AAA Relève et midget Espoir de la Ligue d’excellence du Québec.

Pour la polyvalente des Baies, cette annonce constitue l’aboutissement de trois années de démarches, mais surtout de la valorisation de la qualité des aménagements et des mesures de soutien mis en place en 2015-2016 afin d’assurer un encadrement pédagogique adéquat.

Au total, ce sont 35 hockeyeurs de Sacré-Cœur à Sept-Îles, en passant par les Escoumins, Forestville et Port-Cartier, qui sont scolarisés à la polyvalente des Baies et ainsi concernés par cette reconnaissance officielle sport-études.

Très bonne nouvelle

« Il s’agit d’une très bonne nouvelle pour la polyvalente des Baies et d’une motivation supplémentaire pour l’ensemble des ressources impliquées dans la scolarisation et l’encadrement des élèves-athlètes », a commenté fièrement le directeur de PDB, Ken Bouchard.

Le dirigeant a d’ailleurs rappelé que devant l’impossibilité pour son école d’offrir des groupes fermés à ses élèves-athlètes, comme l’exige la règle de reconnaissance numéro 2 du programme sport-études, la polyvalente s’était dotée, au cours des deux dernières années, d’une formule que l’on pourrait qualifier d’hybride.

Cette formule hybride entre la classe fermée et la classe ouverte prévoyait aussi différentes mesures spécifiques d’encadrement pour favoriser la réussite des élèves impliqués. Le ministère a d’ailleurs salué officiellement cette initiative.

Aide à la pension

Parmi les principaux avantages de cette reconnaissance, l’aide à la pension permettra de soutenir financièrement les familles devant confier leur enfant à des familles d’hébergement pendant l’année scolaire.

« Au total, ce sont plus de 27 000 $ qui seront ainsi redistribués aux parents des élèves de l’extérieur », s’est réjoui le porte-parole conscient que cet aspect du programme représente une grande préoccupation.

Même son de cloche du côté de Hockey Côte-Nord, qui salue avec enthousiasme cette reconnaissance par les autorités ministérielles. « Pour nous, il s’agit d’une excellente nouvelle puisque ça représente un outil supplémentaire d’attraction afin de convaincre les meilleurs joueurs disponibles, peu importe leur localité d’origine, de venir évoluer à Baie-Comeau », a ajouté le vice-président Dominic Savard.

La reconnaissance sport-études ne modifie en rien la structure actuellement employée pour la scolarisation des élèves-hockeyeurs, mais pourrait ouvrir la porte à d’autres sports.

« C’est certain que nous poursuivrons nos discussions avec différents partenaires et que l’objectif, à court ou moyen terme, c’est de joindre d’autres disciplines sportives ou artistiques au programme », a assuré le directeur Bouchard.