Trois nouveaux centenaires à l’Oasis des Pionniers

Trois nouveaux centenaires à l’Oasis des Pionniers

Le directeur général de l’Oasis des pionniers, Serge Robichaud, prend la pose avec les trois nouveaux centenaires de l’établissement, Alice Laroche, Marcel Babin et Rose-Aimée Bernier. Photo Le Manic

Baie-Comeau – La direction de la résidence l’Oasis des pionniers a tenu à souligner un événement bien particulier le week-end dernier. Trois résidents ont atteint l’âge vénérable de 100 ans cette année, pour un total de quatre dans la maison pour personnes âgées hébergeant 92 résidents.

Une petite fête a été organisée dimanche afin de souligner cette grande étape, franchie cette année par Alice Laroche, Marcel Babin et Rose-Aimée Bernier.

« C’était très important pour la direction et le personnel de faire cette fête. Il s’agit de poursuivre l’idée mise sur pied par le dernier directeur, Éric Jean, qui est de souligner lorsqu’un résident atteint 100 ans », explique le directeur général de l’Oasis des pionniers, Serge Robichaud. La première fête de centenaire s’est tenue il y a trois ans, alors que le premier résident centenaire était célébré.

La parole a été donnée aux résidents de l’Oasis afin de témoigner leur amitié aux aînés. La présidente du comité d’accueil des résidents, Patricia Thibault, a parlé aux noms de ces derniers afin de rappeler aux jubilaires la fierté qu’ils ressentent envers eux. Les résidents sont heureux d’avoir participé à cette fête et d’avoir célébré cet événement.

Une marque de respect

Des invitées politiques ont aussi tenu à rendre hommage aux centenaires. La députée fédérale de la circonscription de Manicouagan, Marilène Gill, et la conseillère municipale du quartier N-A Labrie de Baie-Comeau, Carole Deschênes, se sont présentées à l’Oasis pour l’occasion. Chacune des élues a rappelé l’importance de célébrer ce que les aînés ont apporté pour Baie-Comeau.

« C’est une marque de respect de rendre hommage à ceux qui ont bâti notre ville », a fait valoir Mme Deschênes. « Lorsqu’ils sont arrivés, Baie-Comeau n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui. Ce sont eux qui ont fondé notre ville. »

Mme Deschênes a remis aux trois centenaires une épinglette de la Ville de Baie-Comeau et le livre sur les 80 ans d’histoire de la ville.

Pour sa part, Marilène Gill leur a offert un certificat de reconnaissance de sa part et signé du premier ministre Justin Trudeau. « Ce sont des modèles de persévérance pour tous et nous leur devons la construction de la ville de Baie-Comeau », a-t-elle souligné.

De son côté, la direction a remis à chacun des centenaires une plaque souvenir en cadeau.

Le directeur de l’établissement croit que ces trois résidents sont inspirants pour tous. « Ce sont des modèles à suivre. Ce sont des gens heureux, qui ont toujours le sourire et qui sont encore allumés et actifs à cet âge. Il faut prendre exemple sur eux », affirme M. Robichaud.