Yves Montigny entend développer la fierté régionale

Yves Montigny entend développer la fierté régionale

Yves Montigny croit que Baie-Comeau devrait se doter d’un créneau unique en matière de tourisme, en l’occurrence la forêt boréale. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Yves Montigny a fait de la fierté régionale son thème de la dernière semaine dans la campagne électorale à la mairie de Baie-Comeau. Pour le candidat, cette fierté se traduit notamment par l’affirmation régionale.

« Si Yves Montigny est maire le 6 novembre, jamais une compagnie forestière, quelle qu’elle soit, ne viendra chercher notre bois pour aller le transformer ailleurs, surtout pas au Lac (Saint-Jean) ou au Saguenay », a lancé le candidat.

Quand un journaliste lui a demandé quel impact pouvait bien avoir un maire face à l’éventuelle décision d’une compagnie de transformer son bois dans une région ou une autre, Yves Montigny explique que l’élu doit démontrer « sa capacité à mobiliser la population ».

« C’est pas vrai qu’on va se laisser faire, clame-t-il. On l’a fait (se mobiliser) dans le dossier Optilab et à date, il n’y a pas une job de perdue en région. Les gens sont prêts è se mobiliser. »

Forêt boréale

Toujours en matière de fierté régionale, M. Montigny estime que Baie-Comeau doit mettre ses efforts dans la création d’un créneau touristique unique. Il croit que ce créneau pourrait être celui de la forêt boréale. « Nous sommes nés de la forêt boréale et de nos rivières et nous devons en profiter davantage », a-t-il soutenu.

Plus de produits évoquant ce type de forêt devront être mis de l’avant afin de créer un produit touristique d’appel, comme l’espère le candidat, qui dit rencontrer chaque matin depuis le 15 septembre des dirigeants d’entreprises et d’organismes communautaires.

« Il faut se doter de ce créneau et bien le nommer, que ce soit clair dans l’esprit du touriste. Les gens qui repartent de Baie-Comeau sur leur bateau de croisière doivent avoir un produit clairement identifié forêt boréale », a-t-il ajouté.

En lien avec ce créneau, Yves Montigny entend également soutenir davantage le Centre d’expérimentation et de développement en forêt boréale (CEDFOB) du cégep de Baie-Comeau « dans sa mission de réalisation de travaux de recherche et de développement sur la forêt boréale et la mise en valeur de ce qu’elle produit ».