Chaud Bizzzzz : Record d’assistance battu

Par manic_admin_site

«Quelle grosse année! On a largement dépassé les statistiques pour l’assistance et les soupers-spectacles», a lancé la directrice de la troupe, Marie-Josée Arseneault, une fois les représentations terminées. En 2011, le Cabaret Desjardins avait attiré 3 100 personnes, soit 600 de moins que cette année. Dans la dernière semaine seulement, 1200 personnes, soit près du tiers de l’assistance totale de la saison, se sont déplacées au Pavillon du Lac. Le souper-spectacle a également gagné en popularité, alors que 1 300 spectateurs ont choisi ce forfait. Grandement satisfaite des cinq semaines de spectacle, Mme Arseneault a tenu à exprimer sa fierté quant à la performance des huit jeunes artistes qui sont montés sur scène. «Ils ont tellement bien livré la commande vocalement et physiquement. Pour une première année, je n’ai jamais ressenti de baisse d’énergie d’une représentation à l’autre», note-t-elle. L’ajout d’artistes ainsi que de la chorégraphe et metteure en scène Marie-Ève Trudel font partie de ce que la directrice de la troupe considère comme des bons coups qui reviendront assurément l’an prochain. La présence plus accrue des danseurs a semblé retenir l’attention du public et l’équipe de Chaud Bizzzzz souhaite maintenir ce concept au cours des spectacles futurs. Pendant tout le mois de juillet, Mme Arseneault a recueilli les commentaires des spectateurs qui, à plusieurs reprises, lui ont signifié avoir perçu la production comme étant d’envergure plus que régionale. «Nous avons déjà des offres pour présenter le spectacle ailleurs au Québec. Nous devrons évaluer la situation et voir si des partenaires financiers pourraient être intéressés à embarquer dans un tel projet», indique la directrice de la troupe. 2013 en vue Dès le mois d’octobre, les préparatifs seront entamés en vue de l’édition 2013 du Cabaret Desjardins, qui devrait mettre l’emphase sur le 10e anniversaire de Chaud Bizzzzz. «Le gros défi sera de maintenir la qualité que nous avons atteinte cette année, mais aussi de parvenir à aller chercher un budget semblable», expose Mme Arseneault. En plus de conserver les ajouts artistiques et techniques, la troupe a l’intention de se laisser aller davantage dans la créativité. Photo : Les danseurs Marie-Gabrielle Litalien Pettigrew et Philippe Cloutier ont capté l’attention des spectateurs tout le mois de juillet, notamment avec ce numéro de tango. (Marie-Chantal Rochette)

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des