Tante Caroline amuse les jeunes

Par manic_admin_site
Tante Caroline amuse les jeunes

Baie-Comeau – Les enfants de trois Centres de la petite enfance (CPE) et un groupe de la Bande estivale ont pu assister à un spectacle coloré et éducatif de Tante Caroline, le 8 août, une gracieuseté de la bibliothèque municipale Alice-Lane. Cette activité a rejoint quelque 200 jeunes. Alors que Tante Caroline, auteure et interprète de la Côte-Nord, était déjà en tournée estivale, la bibliothèque a saisi l’occasion pour l’inviter à présenter son spectacle Les secrets de l’Ours Maléché aux jeunes baie-comois. La dame s’est déplacée aux CPE Les p’tits bécots et Au carré de sable, en avant-midi, puis, au début de l’après-midi, elle s’est rendue à la bibliothèque Alice-Lane pour offrir la présentation aux enfants de la Bande estivale qui sont répartis à l’école Leventoux. Finalement, elle a clos la journée avec une visite dans le Centre de la petite enfance Au boisé. Les présentations de l’artiste étaient des plus dynamiques, alors que les jeunes pouvaient participer à l’histoire, en manipulant des marionnettes, jouant des personnages ou en répondant aux questions de Tante Caroline. Elle a débuté son spectacle en suscitant l’imaginaire des enfants, leur demandant de s’imaginer le décor, pour les transporter dans un univers rigolo et stimulant. Elle pigeait ensuite dans sa valise de nouvelles surprises, plus amusantes les unes que les autres. Histoire fictive Noisette, l’écureuil de Tante Caroline, est tombé nez-à-nez avec un ours de la famille Maléché qui doit apprendre une série de bonnes manières avant d’obtenir le bâton de parole. De Boucle d’Or et les trois ours aux légendes de sa famille, Tante Caroline anime l’histoire avec beaucoup d’humour, en l’agrémentant de quelques chansons. «Je suis vraiment contente de l’activité. J’ai eu la confirmation de l’intérêt que cela a suscité, alors que mes enfants qui vont au CPE Les p’tits bécots sont revenus à la maison et qu’ils m’ont immédiatement parlé de Tante Caroline et de sa bicyclette volante, qui facilite son déplacement entre les garderies», souligne la superviseure au Service des arts, de la culture et du tourisme pour la Ville de Baie-Comeau, Marie Amiot. «Le spectacle est aussi un moyen d’encourager la lecture d’histoires et d’attirer les jeunes à la bibliothèque», ajoute Mme Amiot. Une récompense Le spectacle de Tante Caroline, proposé à une cinquantaine d’enfants de la Bande estivale, s’inscrivait en continuité d’une nouvelle collaboration entre la bibliothèque et le camp de jour pour promouvoir la lecture chez les jeunes. En effet, le spectacle faisait d’une partie de la récompense offerte au groupe de la Bande estivale qui a pris le plus au sérieux les visites hebdomadaires de Lili Zabriskie, un petit cow-boy venu directement du Far West, qui les sensibilisaient à l’importance de lire. «Nous avons décidé de féliciter le groupe qui avait été le plus dynamique par rapport aux temps de lecture. C’est donc seulement ces jeunes qui ont eu droit à cette activités spéciale», explique Marie-Chantal Rochette, qui jouait le rôle de Lili Zabriskie durant l’été. Toutefois, pour récompenser la participation aux activités de lecture de tous les groupes des cinq à neuf ans, répartis dans cinq différentes écoles de Baie-Comeau et au pavillon Saint-Sacrement, un tirage de prix aura lieu au cours de la semaine. Photo : Le 8 août, à la bibliothèque Alice-Lane, Tante Caroline est venue présenter son spectacle Les secrets de l’Ours Maléché à un groupe de jeunes de la Bande estivale. (Le Manic)

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des