Championnat canadien Firefit est un succès sur toute la ligne

Par manic_admin_site
Championnat canadien Firefit est un succès sur toute la ligne

Le Championnat canadien Firefit a attiré une centaine de participants à chacun des quatre jours de compétition, du 30 août au 2 septembre, dans le stationnement du parc des Pionniers. Environ 5 000 spectateurs sont allés encourager les pompiers de tout le Canada au cours de l’événement. «C’est vraiment une réussite. Je suis satisfait à 200 %. Les compétiteurs nous ont classés dans les trois meilleurs championnats canadiens jusqu’à maintenant. Les gens sont tous repartis très contents d’être venus à Baie-Comeau», explique l’organisateur Éric Gosselin, ajoutant que les gens avaient été très accueillants. «C’est la première fois que je viens ici, et le paysage est très beau. La compétition est relevée et le spectacle est intéressant», a raconté Justin Clarke, de Kingston en Ontario. «L’organisation est très belle. On a tout le nécessaire et les gens sont chaleureux», a pour sa part indiqué Rémi Doiron, originaire de Sept-Îles, désormais résidant de Bagotville. Lors de l’ouverture officielle, l’abbé Richard Staniforth, aumônier des pompiers de Baie-Comeau, a récité la prière des pompiers, en plus de rendre hommage à ceux qui sont tombés dans l’exercice de leurs fonctions. Le directeur général de la Ville de Baie-Comeau, François Corriveau, a également pris la parole, puisque l’événement s’inscrivait dans le cadre du 75e anniversaire de la municipalité. «Nous avions réussi à avoir le championnat en 2011, mais avons préféré faire coïncider l’événement avec les célébrations de la Ville», mentionne l’organisateur Alain Miville. Pompiers locaux L’équipe de pompiers de Baie-Comeau Fabrication Fransi a réussi à se démarquer au cours de la compétition. Marco Beaulieu et Sylvain Ouellet, détenteurs du titre de champions canadiens en équipe de deux chez les quarante ans et plus, ont profité du support des gens d’ici pour défendre leur titre avec succès, grâce à un temps de 1:37,48. «Il y avait un peu de pression à performer devant notre public, et je suis absolument satisfait de notre performance. C’est vraiment plaisant de courir devant du monde», indique Marco Beaulieu. Au relais, les Baie-Comois ont atteint les quarts-de-finale, alors qu’au résultat par équipe, où les trois meilleurs temps individuels composent le temps de chaque formation, les Baie-Comois ont terminé en 18e position. «Ce n’est pas notre meilleure discipline, parce qu’il y a plusieurs équipes composées de jeunes pompiers, tandis que nous alignons trois coureurs de plus de 40 ans, et que l’âge est un facteur déterminant», explique M. Beaulieu. En individuel, Martin Boilard a amélioré sa marque personnelle, avec un temps de 1:31,89, pour prendre la 33e position sur 134 coureurs. Records du monde Deux records mondiaux ont été établis lors de l’événement, lors des courses individuelles. Jamie McGarva, de Team Westshore Terminals, a établi une nouvelle marque du côté masculin avec un temps de 1:13,53, alors que chez les femmes, Amber Bowman de Central York a complété la course en 2:01,54. La première place aux résultats par équipe a été remportée par le Kamloops Fire Department, avec un temps cumulatif de 4 :05,41, suivi de Team Westshore Terminals et de Oakville Team Levitt-Safety. Au relais, cette dernière formation a remporté la palme, suivie de Kamloops et de CFB Halifax. Photo : Martin Boilard exécute l’épreuve de l’entrée forcée dans le relais par équipe. (Le Manic)

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des