Élections 2012 : Marjolain Dufour réélu

Par 12:00 AM - 05 septembre 2012
Temps de lecture :

Les électeurs de la circonscription de René-Lévesque ont élu Marjolain Dufour pour un quatrième mandat consécutif, ce qui lui permettra d’exercer ses fonctions de député dans un gouvernement péquiste pour la première fois, après neuf années passées dans l’opposition. Le député de René-Lévesque est sorti vainqueur de l’élection provinciale avec une majorité de 59,68 % des voix, soit plus de trois fois le nombre de votes récoltés par son plus proche adversaire, Pascal Chouinard du Parti libéral. Un total de 13 634 personnes ont préféré Marjolain Dufour, tandis que 4 160 autres se sont montrées en faveur de M. Chouinard. Dereck Blouin-Perry, de la Coalition avenir Québec, a terminé en troisième position, obtenant 3 643 voix. Québec solidaire, représenté par Julie Gonthier-Brazeau, et Option nationale, défendu par Maxime Cantin, ont respectivement récolté 3,90 % et 2,26 % des suffrages. Le taux de participation a été de 66,67 % dans le comté, où 34 575 électeurs étaient inscrits. «Après neuf ans dans l’opposition, c’était mon rêve de vivre la gouvernance. Nous allons gouverner en tant que parti souverainiste», s’est exclamé M. Dufour, au moment où ses proches et ses supporteurs étaient rassemblés au bar l’Onyx pour célébrer sa victoire. Le député en a profité pour saluer sa «voisine de comté» et nouvelle première ministre du Québec, Pauline Marois, qui sera à la tête d’un gouvernement minoritaire. «Je poursuivrai mon engagement personnel à représenter tous les gens du comté. C’est certain que d’avoir davantage d’élus devant moi, ça apportera plus de possibilités, donc ça ira encore mieux», a-t-il indiqué. Le Parti Québécois sera représenté par 54 élus à l’Assemblée nationale, alors que le Parti libéral deviendra l’opposition officielle avec 50 sièges. Le premier ministre Jean Charest, qui était en poste depuis 2003, a été défait dans sa circonscription par le péquiste Serge Cardin. À Baie-Comeau, le candidat libéral avait rassemblé ses partisans à l’Orange Bleue pour assister à la soirée électorale. «Je pensais que les gens feraient un choix pour l’économie et l’emploi. Dans ce sens, les résultats sont décevants. J’ai hâte de voir pour le Plan Nord et j’espère le mieux pour les citoyens de la région», a indiqué M. Chouinard. Priorités Pour Marjolain Dufour, la priorité sera la relance de l’industrie forestière, des travaux sylvicoles aux papetières, comme il l’a mentionné tout au long de sa campagne électorale. La santé demeure aussi l’un des enjeux les plus importants selon l’élu, qui endosse les désirs de son parti, tels que l’abolition de la taxe santé ainsi que l’augmentation des soins à domicile. Par ailleurs, lorsque le gouvernement de Pauline Marois réalisera son sommet sur l’éducation, M. Dufour compte exposer la situation des parents nord-côtiers qui doivent dépenser des milliers de dollars pour financer les études de leurs enfants, puisque le territoire ne comprend aucune université. Photo : Les électeurs de René-Lévesque ont décidé de faire confiance au député sortant Marjolain Dufour pour un quatrième mandat, en lui accordant 59,68 % des suffrages. (Le Manic)

Partager cet article