La tourbière de Pointe-Lebel va bon train

Par 12:00 AM - 13 septembre 2012
Temps de lecture :

La tourbière de Pointe-Lebel, détenue par Premier Tech, a connu une saison qui se qualifie de bonne et qui dépasse de loin la piètre récolte de l’an dernier, qui avait subie les contrecoups d’une mauvaise température et d’un brasier. Se situant, à la fin août, à 85 % de sa production annuelle moyenne, qui représente 10 millions de pieds cubes de tourbe horticole, la compagnie se dit confiante d’atteindre les 100 % d’ici la fin de septembre. «Je suis très optimiste. Je pense que nous n’aurons pas de problème à récolter l’ensemble de nos besoins, alors qu’il nous reste tout le mois de septembre», indiquait le président du conseil et chef de la direction de la compagnie Premier Tech, Bernard Bélanger, à la fin du mois dernier La construction de la nouvelle usine vient de se terminer à l’été et elle est encore en rodage. «Pour Premier Tech, l’usine de Pointe-Lebel est le point central sur la Côte-Nord. C’est pour cela que nous l’avons reconstruite rapidement. Elle était donc en opération à compter de juillet 2012 et sera en pleine fonction au cours du mois de septembre», mentionne Bernard Bélanger. Rappelons qu’en 2011, la tourbière de Pointe-Lebel avait connu une mauvaise récolte en raison de la pluie, sans compter que l’usine avait été la proie des flammes, en août, causant des dommages alors évalués entre 3 et 5 millions $. La partie la plus touchée avait été celle où se fait le tamisage de la tourbe et là où il y a l’entrée du matériel. Grâce à ses réserves, la tourbière avait pu offrir pratiquement la même quantité de tourbe à ses clients, mais une deuxième mauvaise saison d’affilée aurait été mal accueillie. «On peut dire que sur cinq ans, nous avons trois bonnes années, une excellente et une moins bonne. Cette année, ce n’est pas une mauvaise saison», soutient M. Bélanger. Photo : La tourbière de Pointe-Lebel, détenu par Premier Tech, a connu une saison qui se qualifie de bonne. Point central des activités de l’entreprise sur la Côte-Nord, l’usine qui avait été la proie des flammes l’an dernier a été reconstruite. (Archives Le Manic)

Partager cet article