Une stagiaire du CPRCN honorée

Par manic_admin_site
Une stagiaire du CPRCN honorée

Baie-Comeau – Carole-Ann Beaulieu, originaire de Portneuf-sur-Mer et stagiaire au centre jeunesse de Forestville, a mérité la bourse universitaire remise par la Fondation Lucie et André Chagnon lors du Congrès de l’Association des centres jeunesse tenu les 29 et 30 octobre derniers à Québec.

Julie-Andrée Verville

Détentrice d’un baccalauréat en psychologie et d’une formation en sexologie sur les abus sexuels, Carole-Ann poursuit actuellement sa maîtrise en travail social ainsi qu’un certificat en criminologie à l’Université Laval. Ayant effectué un stage en intervention sociale au centre jeunesse de Forestville au cours des étés 2011 et 2012 pour le Centre de protection et de réadaptation de la Côte-Nord (CPRCN), la jeune femme a été coresponsable du projet Galerie d’art, en plus d’avoir mis sur pied des ateliers afin de développer des habiletés sociales chez les jeunes en difficulté.

Expériences de bénévolat remarquables

Le Centre de protection et de réadaptation de la Côte-Nord tient à souligner la distinction reçue, qui consiste en une bourse de 3 500$, pour l’excellence de ses résultats scolaires, son implication auprès des jeunes en difficulté et la qualité de la dissertation traitant du sujet proposé par le jury. Il s’est d’ailleurs dit très impressionné par la qualité de son curriculum vitae, qui fait état de multiples expériences de bénévolat, notamment au sein des Grands frères et Grandes sœurs du Québec, au Centre hospitalier de l’Université Laval et à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec.

Un retour en région

Au terme de ses études supérieures, la jeune femme de 22 ans espère revenir dans sa région natale afin d’œuvrer auprès des jeunes Nord-Côtiers. «Je crois sincèrement que les enfants sont notre avenir et que nous avons le devoir de les protéger et de veiller à leur bon développement. Chaque nouvelle famille en protection est un nouveau défi, une nouvelle histoire à comprendre, un nouveau problème à régler. Ma mission à titre d’intervenante sociale, c’est de protéger ces enfants, de veiller à ce que leur histoire se termine bien et je crois sincèrement que la passion qui m’habite me permettra de le faire», tient à souligner la jeune femme.

 

Photo : Carole-Ann Beaulieu a reçu sa bourse de Jean-Marc Chouinard, vice-président Stratégie et partenariats à la Fondation Lucie et André Chagnon. (Claude Jutras)

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des