Toute une saison pour le groupe de course local

Par 12:00 AM - 22 novembre 2012
Temps de lecture :

Baie-Comeau – C’est sous quelques petits flocons, le 4 novembre, que les Mani-Courses organisaient la huitième et dernière étape du calendrier. Une autre épreuve appréciée des coureurs locaux qui mettait un terme à une saison de rêve pour les organisateurs.

Éric Poirier

À sa troisième année d’existence, le club local ne pouvait pas demander mieux en ce qui a trait à la réponse des athlètes de la région. Huit épreuves, toujours plus d’inscriptions, des sorties de groupe de plus en plus populaires, de belles performances sur la scène provinciale, beaucoup de nouvelles connaissances en ce qui à trait à la course à pied, des sourires de satisfaction et de bonheur, sont différentes choses qui résument bien la saison. Les organisateurs se montrent heureux de la réponse du public. «Je n’ai jamais vu une telle participation», disait Yvon Côté, au terme de la Foulée d’Automne au mois de septembre. Beau temps, mauvais temps, les coureurs étaient présents aux événements. À plusieurs reprises au cours de la saison, Gaétan Simard démontrait, avec beaucoup de joie, son étonnement vis-à-vis la réponse du public, si bien que les Mani-Courses seront de retour pour une quatrième année, l’an prochain.

Nostradamus

Le 28 octobre, le parc Manicouagan présentait l’avant-dernière étape de la saison du groupe de course local. Une course où la prédiction était à l’honneur. La vitesse n’avait pas d’importance, puisque les coureurs devaient faire la prédiction de leur temps de course, sans l’aide de montre ou autre accessoire. C’est finalement Yvon Bérubé qui a remporté la palme de Nostradamus 2012. Le champion avait prédit un temps de 12 minutes et 46 secondes et il a conclu sa course dans un temps de 12 minutes, 45 secondes et 75 centièmes.

Cross-country la Bécoski

Une semaine plus tard, un total de 75 coureurs s’est déplacé dans les sentiers du club de ski Norfond, pour participer aux courses des différentes distances au programme. Parmi les treize athlètes qui ont pris le départ de la course de 21,1 km, douze d’entres eux ont compété le trajet, qui se montrait plus exigeant que l’an dernier. Une montée d’environ deux kilomètres attendait les marchands de vitesse locaux. Du lot, Patrick Bellemare (deuxième position en 2011) a terminé au premier rang avec un temps d’une heure, 37 minutes et 15 secondes, 37 secondes plus rapide que Stéphan Michaud. Du côté féminin, l’athlète Danielle Pedneault de Pointe-aux-Outardes était la seule à parcourir la distance du demi-marathon et elle a conclu l’épreuve avec un temps d’une heure, 54 minutes et 12 secondes.

Fidèle à ses habitudes depuis les trois dernières années des Mani-Courses, l’excellent Simon Palin a survolé le parcours de 10,5 km en un temps de 44 minutes et 22 secondes, devançant Marco Proulx par un peu plus de huit minutes. Raynald Rondeau a pris le troisième rang, tandis que Marie-Line Hovington a terminé au quatrième rang du cumulatif. Sur le podium féminin, elle a devancé Annie Ouellet et Christine Dufour.

Sur la distance de 4,7 km, Alexandre Meunier, membre de l’équipe de cross-country, des Trappeurs du cégep de Baie-Comeau, a remporté l’épreuve. Marc-Antoine Desgagné le suivait de près, tout comme Gaétan Simard au troisième rang. Du côté féminin, Marilène Larocque (première), Marie-Ève Dufour (deuxième) et Mélanie Lévesque (troisième) ont très bien fait. Justin Nadeau s’est faufilé dans la course d’un kilomètre masculin en devançant Liam Simard et Lorie Blais, qui mérite les grands honneurs du côté féminin. Megan Heckey et Dali St-Louis ont également bien fait dans cette dernière course de la saison.

Photo : On aperçoit Gaétan Simard, organisateur des Mani-Courses, en compagnie de Ian Beaulieu propriétaire de chez Spin Sports et Plein air, ainsi que Philippe Dumont, grand gagnant de la paire de chaussures Asics. (Le Manic)

Partager cet article