Mathieu Gendron et Nick Émond l’emportent

Par 12:00 AM - 29 novembre 2012
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le Côte-Nord Fight Club organisait le week-end passé, un premier gala cette saison, au cours duquel neuf combats étaient à l'affiche. Malgré quelques imprévus, c’est un spectacle de grande qualité qui a été offert aux quelque 300 amateurs présents à l’événement, qui se déroulait dans le gymnase du Pavillon Mance. 

Éric Poirier

Dans le premier combat à l’affiche, Keven Lévesque, membre du Côte-Nord Fight Club, affrontait Nathan Boily, de Sept-Îles dans un combat d’une durée de trois rondes de deux minutes. C’est finalement le visiteur qui a eu le dessus, lors du premier assaut, lorsqu’il a asséné une prise de soumission qui a obligé le Baie-Comois à abandonner. Dans le deuxième duel de la soirée, Francis Trudel, faisait face à Ken Tremblay de Baie-Comeau qui a passé la majeure partie du combat sous son adversaire pour finalement s’incliner par arrêt de l’arbitre lors du troisième ronde.

Par la suite, un duel aux allures inégales était prévu à la carte. À la surprise de tous, le jeune David Duguay de Rivière-au-Tonnerre a complètement dominé son adversaire Sylvain Leblanc (qui semblait présenter un avantage au niveau du poids) pour finalement l’emporter par décision unanime. François Morin a offert une bonne prestation contre Frédérick Dumont du club de Jiujitsu de Matane, mais il s’est finalement incliné, par décision unanime des juges au terme des trois rondes.

Paul Landry n’aura pas été longtemps dans l’arène samedi soir, puisqu’une minute aura été nécessaire à son adversaire Mike Michaud, pour l’emporter par soumission. Le sixième combat à l’affiche n’a jamais eu lieu, puisque l’adversaire de Dwayne Tremblay du CNFC a déclaré forfait quelques heures avant l’affrontement, en raison d’un problème de santé. La première vraie victoire du Côte-Nord Fight Club est arrivée par la suite, lorsque le colosse Nick Émond a complètement dominé son adversaire Jimmy Lisotte du Team Xtrem de Rivière-du-Loup pour l’emporter par arrêt de l’arbitre au deuxième assaut.

La demi-finale du gala mettait aux prises Maxim «Bali Bee» Bard du Côte-Nord Fight Club, contre Mike Michaud, qui effectuait un retour dans le ring, après son triomphe contre Paul Landry un peu plus tôt dans la soirée. Bard a montré son talent de boxeur à la foule présente, en donnant plusieurs bons coups à Michaud tout au long de l’affrontement. Le danger pour Maxim était de tomber au sol, à cause de son manque d’expérience sur cette importante facette des arts martiaux mixtes et c’est finalement ce qui aura eu raison du Baie-Comois, victime d’une prise de soumission lors du troisième assaut. «Je m’excuse pour ce résultat», a-t-il déclaré à la foule à sa sortie de l’arène.

Le spectacle Mathieu Gendron

Le responsable du Côte-Nord Fight Club, Mathieu Gendron faisait face Marc-Antoine Létourneau de Trois-Rivières lors de la finale de cette soirée haute en couleur. Du haut de ses 145 livres, Mathieu a fait la démonstration de son immense talent, en offrant un grand nombre de techniques différentes à son adversaire. Sous les acclamations de la foule qui, à deux reprises, a scandé «Gendron, Gendron, Gendron…», le sympathique combattant l’a finalement remporté par décision unanime. «En plus d’organiser le gala et d’entraîner les gars, je voulais montrer pourquoi je suis entraîneur et ce que je suis capable de faire et je crois avoir été en mesure de le faire», mentionnait-il au terme de ce combat de titan. Il tenait également à remercier les commanditaires et les nombreux partisans qui se sont déplacés à l’événement, puisque sans eux, il n’y aurait pas eu de gala.

Photo : Mathieu Gendron a fait plaisir aux quelque 300 amateurs présents, en faisant la démonstration de tout son talent lors de son affrontement samedi soir. (Le Manic)

Partager cet article