Dans l’adversité, la formation midget espoir récolte un point

Par 12:00 AM - 15 janvier 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le Dynamo-Royal Les Éditions Nordiques de la catégorie midget espoir a conclu le récent week-end avec un verdict nul et un revers contre deux adversaires différents de la grande région de Québec.

Éric Poirier

Dans le premier match, samedi, contre le Typhon de Québec, les Nord-Côtiers ont signé un match nul de 2 à 2. Un résultat fort satisfaisant, compte tenu du fait qu’un grand nombre de joueurs de la formation représentant l’école secondaire Jean-Paul II se retrouvent présentement sur la liste des blessés. «Nous avons été dans l’obligation de laisser deux réguliers à la maison cette fin de semaine, pour cause de blessures. De plus, quelques joueurs présents représentaient des cas douteux pour les deux rencontres. Ce n’est pas facile de performer dans ce genre de situation. Les autres joueurs présents ont pris la relève et ils ont été combatifs dans l’adversité», expliquait l’entraîneur-chef Dany Chouinard.

Dimanche, le Dynamo-Royal Les Éditions Nordiques a été contraint de s’organiser avec un homme en moins, puisque le joueur originaire de Forestville, Brian Nicolas, a aggravé sa blessure dans la première rencontre du programme double. Malgré cette réalité, la formation élite de la Côte-Nord a livré une bonne bataille, en s’inclinant 3 à 2 contre le Cyclone de Québec. «Nous sommes bien contents de la prestation des jeunes lors du week-end. Nous (le personnel entraîneur) leur avons donné congé lundi et mardi afin de guérir les petits bobos en prévision des affrontements de la fin de semaine prochaine. Pour l’occasion, Émile Gagnon et Tommy Maltais devraient effectuer un retour au jeu. On risque d’être un peu plus patient avec William Gagnon et Brian Nicolas, puisque quelques joueurs affiliés seront disponibles», mentionnait le dirigeant, Dany Chouinard, en début de semaine.

Une performance décevante pour le bantam

Malgré un bon début de match dimanche, les protégés de l’entraîneur-chef Charles Boulianne ont semblé être affectés par la blessure du défenseur Tommy Racine, pour finalement s’incliner par la marque de 4 à 1 contre les Citadelles de Québec. «Quelques joueurs ont eu une bonne rencontre, mais d’autres ne se sont tout simplement pas présentés. Cette partie était à notre portée, mais certains n’ont pas voulu contribuer. C’est bien simple, dans l’ensemble, les joueurs n’étaient pas prêts à payer le prix!», indique l’entraîneur-chef, déçu de la performance des siens.

Seul l’attaquant Jérôme Caron a été en mesure d’inscrire son nom sur la feuille de pointage. Pour sa part, le gardien William Dubé-St-Gelais a accordé trois buts sur des lancers venant de l’extérieur. «Leur plan de match était d’appliquer une forte pression sur nos joueurs et ils peuvent dire mission accomplie, car cet aspect de leur jeu a semblé freiner certains de nos joueurs», ajoute Charles Boulianne, en parlant de la performance de sa formation, dimanche.

Les deux équipes reprennent la direction de la vieille Capitale samedi et dimanche, alors que l’équipe bantam rendra visite aux Gouverneurs de la Rive-Nord et aux Seigneurs de Beaubourg, tandis que les représentants midget espoir affronteront encore une fois, le Typhon et le Cyclone de Québec.

Photo : Les entraîneurs Christian Girard et Charles Boulianne espèrent avoir une meilleure contribution des leurs, lors des rencontres, présentées la fin de semaine prochaine, dans la région de Québec. (Archives Le Manic)

 

Partager cet article