Le Drakkar poursuit sa série victorieuse

Par 12:00 AM - 24 janvier 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Lors de cette dernière semaine d’activité, le Drakkar a continué d’exceller à la maison en ajoutant deux autres victoires à son cumulatif, contre le Rocket de l’Île-du-Prince-Édouard, vendredi les Cataractes de Shawinigan, dimanche.

Éric Poirier

Les deux joueurs européens, Petr Straka et Valentin Zykov ont uni leurs efforts, en récoltant chacun un but et une passe pour permettre au Drakkar de l’emporter 3 à 2, vendredi, face au Rocket, devant une foule de 2307 spectateurs. Le premier des deux en était à une première rencontre depuis la visite des Saguenéens, le 30 décembre, et il a bien fait en terminant avec un différentiel de plus 2, en plus d’être un élément clé pour l’offensive nord-côtière. Les visiteurs avaient pris les devants au premier engagement, lorsque Louick Marcotte a profité d’une erreur de la brigade défensive des locaux, derrière le filet de Philippe Cadorette, pour enfiler son 16e de la saison.

Au deuxième tiers, Carl Gélinas avec son dixième, Petr Straka avec son 27e et Valentin Zykov avec son 29e ont assuré la réplique pour les locaux. Le dernier des trois buts a été enfilé lors d’une supériorité numérique. L’écart de deux est demeuré jusqu’en fin de troisième, lorsque Matej Beran a profité d’un retour de lancer de Troy Vance pour s’approcher à un seul but du Drakkar. Lors de la punition en fin de match de Maxim Lamarche, pour coup de bâton, les visiteurs n’ont pas été en mesure de résoudre l’énigme de l’infériorité numérique des Baie-Comois, qui n’ont accordé aucun but au Rocket en quatre occasions.

Le gardien Philippe Cadorette a bien fait devant la cage des siens, en bloquant 26 des 28 lancers dirigés vers lui pour mériter sa 21e victoire cette saison. Le Drakkar a donc récolté un septième point sur une possibilité de huit. Alec Jon Banville faisait également un retour dans l’alignement nord-côtier.

Les Cataractes offrent une belle opposition

Une belle performance du gardien Marvin Cüpper, jumelée au respect du plan de match de l’entraîneur-chef Denis Chalifoux, ont permis aux Cataractes d’offrir une sérieuse opposition au Drakkar, qui s’est finalement faufilé en signant une victoire de 4 à 3, dimanche après-midi. Le gardien de l’équipe de Shawinigan s’est dressé à plusieurs reprises devant le filet des siens, mais deux buts accordés en mois d’une minute en début de troisième ont finalement coûté la victoire aux Cataractes. «De l’autre côté, ils ont la chance d’avoir le meilleur gardien de la LHJMQ. Il fait partie du club et même s’ils se fient énormément sur lui, il fait le travail», expliquait l’entraîneur-chef baie-comois, Éric Veilleux. C’est Alexandre Ranger qui a inscrit le but égalisateur, en déjouant le gardien sur un retour d’un lancer dirigé par Gabryel Paquin-Boudreau. Par la suite, le défenseur Maxim Lamarche a profité d’une belle passe de Petr Straka pour inscrire son cinquième de la saison. Avec une passe sur le jeu, l’attaquant russe, Valentin Zykov, porte à huit sa séquence de match avec au moins un point.

Les Nord-Côtiers ont fait de la bonne besogne en défensive pour finalement signer une victoire qui permet au Drakkar de demeurer au deuxième rang du classement général et au premier échelon de la division Telus Est, un point devant l’Océanic de Rimouski. Il s’agit de la 22e victoire du gardien Philippe Cadorette cette saison et il se retrouve au deuxième rang de la LHJMQ à ce chapitre. «Tout comme vendredi, Philippe (Cadorette) a joué un excellent match, il a encore une fois fait du bon boulot. Francis Desrosiers devrait voir de l’action dans un avenir rapproché», a laissé tomber l’entraîneur au terme de ce 11e match de suite sans défaite en temps régulier pour le Drakkar. Malgré des conditions climatiques difficiles à l’extérieur, un total de 2244 spectateurs étaient présents dans les gradins du centre Henry-Leonard.

Photo : Le gardien Philippe Cadorette a bien fait devant le filet des siens, lors des deux rencontres de la dernière semaine, récoltant ses 21e et 22e victoires cette saison. (Charles-Olivier Boulianne)

 

Partager cet article