Une trentaine de participants à la première édition

Par 12:00 AM - 19 mars 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La toute première course en raquette organisée samedi par la Corporation du Raid Manicouagan a attiré 34 participants répartis dans sept catégories, lors d’une journée ensoleillée où l’ambiance était festive.

Marlène Joseph-Blais

Les conditions climatiques des jours précédents ont toutefois compliqué les déplacements sur un sol plus durci que prévu, ce qui a mené les organisateurs à rendre facultatif le port des raquettes. Seuls les compétiteurs du plus long parcours, le 8 kilomètres (km) sans orientation, ont décidé de le réaliser avec des raquettes aux pieds, après qu’ils en soient venus à un consensus. Éric Poirier a triomphé dans cette catégorie, parvenant à compléter le trajet en 45:05, soit 25 secondes devant Yvon Côté, qui a terminé en deuxième place. Dany Côté a également bien fait sur ce parcours avec un temps de 50:14 lui valant la troisième position.

Plusieurs duos ont participé aux courses des 8 km et 4 km avec orientation, lors desquelles ils ont dû repérer certains points de contrôle à l’aide d’une carte avant de revenir au point de départ le plus rapidement possible. Les vainqueurs pour le 8 km masculin sont Simon Ouellet et Randy Brochu, qui ont devancé d’une minute leurs plus proches rivaux, Jimmy Tremblay et Fred Fournier. C’est le duo formé de Marilène Larocque et Raymond Gagné qui a remporté le 4 km mixte. Une seule équipe était inscrite dans les catégories 8 km mixte (Marco Proulx et Marie-Claude Letarte), 8 km féminin (Danielle Pedneault et Geneviève Marchand) et 4 km masculin (Karl Mior et Jérémie Brisson).

Le 500 mètres des ti-poux, destiné aux enfants, a permis de couronner Anthony Mior, quatre ans. Il a été suivi par Émy Robert, puis Vincent Beaulieu. Les organisatrices se sont réjouies de la tournure de l’événement, notant la beauté du site choisi, en l’occurrence les sentiers à proximité de la passerelle sur la rivière Amédée, et les commentaires positifs des participants.

Photo : Anthony Mior était accompagné de son papa, Karl Mior, lors de la course réservée aux tout-petits. (Le Manic)

Partager cet article