À seulement un gain d’un second balayage!

Par 12:00 AM - 09 avril 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Après s’être imposés à deux reprises à la maison au cours du dernier week-end, les Nord-Côtiers prenaient la route en direction de Victoriaville, pour la présentation des rencontres #3 (lundi) et 4 (ce soir), de sa série quatre de sept, face aux représentants de la ville des Bois-Francs.

Éric Poirier

Le Drakkar devait se méfier des Tigres dans le premier de deux matchs présentés sur la patinoire du Colisée Desjardins, puisque ces derniers ont été sans faille lors de leur série huitième de finale les opposants aux Wildcats de Moncton. Cette statistique n’a guère semblé impressionner les Nord-Côtiers qui se sont approchés à une seule victoire des demi-finales du circuit Courteau, en signant un gain de 3 à 0, lundi soir.

Encore une fois, les amateurs ont eu droit à une rencontre très physique. Beaucoup de mises en échec et beaucoup d'escarmouches après les coups de sifflet sont venues marquer cette rencontre.

Au premier tiers, le vétéran Petr Staka, qui trône présentement au sommet des meilleurs pointeurs du circuit Courteau en séries (avant les matchs d'hier soir), a profité d'une supériorité numérique pour déjouer le gardien Brandon Whitney, d’un lancer précis du haut des cercles. Sur le jeu, Raphaël Bussières et Maxim Lamarche ont récolté les passes.

Ensuite, les deux meilleurs pointeurs en séries chez les Tigres, sont tombés au combat, à commencer par Philippe Maillet, à la suite d’une mauvaise chute dans la bande, qui a quitté directement vers le vestiaire. Il est revenu sur le banc un peu plus tard dans le match, sans faire aucune présence. Quelques minutes plus tard, c'était au tour de Philippe Halley de se blesser, lui qui a semblé se faire mal au genou, à la suite d’une mise en échec du défenseur Alexandre Chênevert. De son côté, Halley a effectué un retour en deuxième, mais la douleur semblait toujours présente.

À la mi-chemin, en deuxième période, Jérémy Grégoire a inscrit son cinquième but en trois rencontres, en profitant d’un retour donné par le gardien des Tigres, à la suite d’un lancer d’Alexandre Ranger. Frédéric Gamelin a lui aussi récolté une passe sur le jeu.

Le Drakkar a continué son bon travail jusqu’en toute fin de match. C’est un tir puissant de la pointe décoché par le grand Samuel Noreau, lors d’une punition décernée à Tommy Veilleux, des Tigres de Victoriaville, qui a porté le coup de grâce aux locaux.

L’élément clé de cette troisième victoire en quatre soirs face aux représentants de la ville des Bois-Francs a été l’efficacité en infériorité numérique du Drakkar, qui a été parfait en neuf occasions à pareille circonstance. «Nos joueurs aussi se sont fait frapper. Je lève mon chapeau à nos joueurs en désavantage, ils ont fait un travail colossal en bloquant plusieurs tirs», laissait tomber le dirigeant, par voie de communiqué, sans doute satisfait de se retrouver à un seul gain d’une place dans le carré d’as de la LHJMQ.

Le gardien Philippe Cadorette a repoussé les 22 tirs dirigés vers lui, pour mériter son premier jeu blanc en carrière en séries éliminatoires. «Les joueurs devant moi jouent tellement bien, c’est facile de jouer dans ce temps-là», mentionnait le portier de 17 ans après la victoire. Avec un pourcentage d'arrêt de 0,927 en sept rencontres en séries, le numéro 31 se retrouve au deuxième rang du circuit à ce chapitre. Sa moyenne de buts alloués par match se chiffre à 1,71, ce qui prouve l’excellent travail du jeune cerbère jusqu’ici, en éliminatoires.

Photo : Lundi soir, le gardien Philippe Cadorette a été parfait devant la cage du Drakkar, ce qui lui a permis d’inscrire un premier blanchissage en carrière lors des séries de fin de saison. (Charles-Olivier Boulianne)

Partager cet article