Une entrée à la maison triomphale pour le Drakkar

Par 12:00 AM - 01 mai 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Dimanche soir, après la victoire de 4 à 0 du Drakkar face à l’Armada, les différents membres de l’organisation nord-côtière ont fait le voyage en avion, en direction de Baie-Comeau. À leur arrivée, vers une heure dans la nuit de dimanche à lundi, une belle surprise les attendait.

Éric Poirier

Une cinquantaine de partisans se sont rendus à l’aéroport de Baie-Comeau, situé à Pointe-Lebel, pour accueillir les joueurs, entraîneurs et dirigeants du Drakkar, de retour en ville après une brillante quatrième victoire dans la série demi-finale les opposants à l’Armada de Blainville-Boisbriand. Lors du débarquement, ils ont vite remarqué la présence de nombreux amateurs. Ces derniers sont venus accueillir leur équipe préférée avec quelques coups de trompette, en plus de chanter à haute voix «Olé, olé, olé, olé…», geste qui a semblé plaire énormément aux joueurs.

Évidemment touché par la réception des nombreux partisans, l’entraîneur-chef, Éric Veilleux, a pris le temps d’adresser quelques mots à la délégation présente. «Je tiens à vous dire que sans vous autres, nous ne serions pas ici aujourd’hui, en train de se préparer pour la ronde finale et puis nous apprécions énormément ce que vous faites et soyez certains que les p’tits gars vont se donner à 120 %», a-t-il laissé tomber à la foule en signe de remerciement.

Cette situation montre plus que jamais que les Baie-Comois sont derrière le Drakkar à 100 %. Pour cette raison, les personnes qui voudront se procurer des billets pour les rencontres 3 et 4 de la série finale, face aux Mooseheads d’Halifax, devront faire vite, car depuis cette qualification pour l’obtention de la Coupe du Président, l’action ne manque pas à la billetterie du centre Henry-Leonard.

Photo : L’attaquant Gabryel Paquin-Boudreau a été le premier à voir les nombreux partisans qui se sont rués vers la porte pour former une haie d’honneur, dans le but de féliciter leur équipe préférée. (Le Manic)

Partager cet article