L’ouverture de la Microbrasserie St-Pancrace prévue à la mi-août

Par 12:00 AM - 16 juillet 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Les promoteurs de la toute nouvelle et première microbrasserie nord-côtière, le St-Pancrace, annoncent fièrement que l’échéancier des travaux devrait être respecté, et que si tout se passe comme prévu, le commerce ouvrira ses portes dès la mi-août sur Place La Salle.

Julie-Andrée Verville

On voit déjà l’intérêt grandissant des gens de la région et de l’extérieur envers cette nouvelle initiative locale, alors que la page Facebook de la microbrasserie reçoit pratiquement tous les jours de nouveaux commentaires de futurs utilisateurs qui n’en peuvent plus d’attendre, même si le projet va bon train et respecte les délais. «Dépêchez-vous on a trop hâte!», «J’ai super hâte» ou «Bien hâte de profiter d'un nouveau concept à Baie-Comeau!», peut-on notamment lire sur le mur de Microbrasserie St-Pancrace.

D’après les associés, de belles surprises attendent la clientèle. Dès l’ouverture, deux bières conçues selon leurs propres recettes seront à la carte, en plus d’une dizaine de bières invitées, qui seront d’ailleurs en rotation, ainsi que des produits vinicoles et des spiritueux. «Les premières bières ont été brassées par une autre micro, en attendant le permis de microbrasserie qui est plus long à recevoir que le permis d’alcool. Aussi, il y a beaucoup de travail de recherche à faire avant d’offrir des bières à saveur nord-côtière. En ce moment, elles le sont parce que faites par des Nord-Côtiers, mais des produits à base d’épices de la Côte-Nord seront ajoutés au courant de l’année», admet l’un des six associés, Pierrick Dupont.

Dès leur entrée, les visiteurs auront, comme c’est le décorum, une vue sur la salle des cuves par le biais de vitres, même si les bières ne seront pas encore concoctées sur place. Comme le veut l’étiquette, la microbrasserie St-Pancrace brassera bientôt ses propres boissons alcoolisées à base de houblon. Ce n’est qu’une question de mois.

Un plan de développement

Un autre associé, André Morin, explique que le développement des nouveaux produits est un travail de tous les jours pendant toute la durée de vie de l’entreprise. «Comme un restaurant haut de gamme améliore constamment ses recettes, nous allons chercher à toujours améliorer nos bières en utilisant par exemple des fûts de chêne ou de bourbon pour déstabiliser les saveurs. Tout au long de notre existence, on va essayer de créer la meilleure bière au monde», avoue-t-il.

Les bières de la microbrasserie seront offertes en bouteilles, d’abord sur le marché local, dans quelques commerces de la région, puis expédiées vers l’extérieur. «On est plusieurs à venir de l’extérieur et on a tous eu un coup de cœur pour la région. On avait donc besoin de mieux la découvrir et une de ses portes d’entrée est par le palais. Pour nous, la microbrasserie, c’est une appropriation du territoire, mais aussi une belle fenêtre pour le tourisme. La vente en bouteille va se faire pour les gens locaux, en permettant aux touristes de repartir avec un bout de la Côte-Nord», illustre M. Dupont.

Pour bien accompagner les bières du St-Pancrace, d’autres produits locaux, tels que les pizzas des Délices de l’Artisan et les assiettes de charcuterie et de fromages de l’Antipasto, seront en vente. «Ce sera un menu assez simple, mais complémentaire et qui s’inscrira bien dans le cadre d’un 5 à 7», ajoute M. Morin.

 

Photo : Microbrasserie St-Pancrace

Partager cet article