Plus d’une trentaine d’athlètes complètent la deuxième édition

Par 12:00 AM - 30 juillet 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Les amateurs de course de type sentier ont été servis à souhait samedi dernier, avec la présentation de la deuxième édition du Trail Salomon-Suunto Manicouagan. Pour l’occasion, 35 compétiteurs, jeunes et moins jeunes, se sont donné rendez-vous sur la ligne de départ située dans le stationnement du centre de ski Mont Ti-Basse, pour participer à l’une des quatre épreuves au programme.  

Éric Poirier

Un nouveau site, des conditions de terrain de tous genres (boue, terre battue, racines, etc.) et des prises de vue uniques attendaient les coureurs de l'édition 2013 du Trail Salomon-Suunto Manicouagan, présenté pour la première fois dans les sentiers situés en plein cœur de la Vallée des coquillages et des sentiers du centre de ski de fond Norfond.

Dans l’épreuve de 1,5 kilomètre (km), le «kids trail», Justin Simard a devancé son frère Liam d’une vingtaine de secondes pour ravir le premier rang au cumulatif, avec une montre indiquant dix minutes et neuf secondes. De son côté, Liam Simard a franchi la distance en un temps de dix minutes et 29 secondes. Le jeune Léo Fournier a complété le podium dans cette catégorie, en terminant quelques secondes devant son frère Benjamin, qui a lui aussi bien fait lors de cette deuxième édition.

Jérémi St-Onge s’est démarqué dans la course longue de cinq kilomètres en disposant du parcours en 23 minutes et 10 secondes. Le Baie-Comois Marco Proulx a pris 23 minutes et 42 secondes pour se faufiler sur la deuxième marche du podium, deux secondes de mieux qu’Isabelle Turcotte, qui a conclu le rendez-vous au troisième rang. Cette performance a tout de même permis à cette dernière de rafler les honneurs du côté féminin.

Les coureurs Olivier Paradis, Stéphane Talbot et François Hardy forment le triplé victorieux pour ce qui est du challenge présenté sur la distance de 10 km. Le premier des trois a conclu le défi en 48 minutes et 41 secondes pour parcourir à deux reprises la boucle longue de cinq kilomètres. Karine Lizotte, seule candidate inscrite sur cette distance, a pris le septième échelon sur le classement final constitué de 13 coureurs.

Les sœurs Pedneault à l’honneur

Huit compétiteurs étaient au départ de la course disputée sur le trajet long de 20 km, au cours duquel une montée de la piste familiale (la #15), du centre de ski Mont Ti-Basse, attendait les athlètes, à la conclusion du parcours. Au final, Éric Poirier a été le plus rapide, en étant le seul à franchir la distance sous la barre des deux heures avec un temps 1:48:17. Un peu moins de 12 minutes plus tard, Danielle Pedneault prenait le deuxième rang sur le classement général de la compétition. Sa sœur, Marie-Andrée, suivait quelques minutes plus tard, pour finalement conclure la distance en 2:04:54, pour ainsi prendre le troisième échelon.

L’organisateur de l’épreuve, Fred Fournier, dresse un bilan positif de cette deuxième édition. «Je n’ai eu aucune insatisfaction de la part de quiconque. Les gens étaient bien contents! Je suis bien satisfait! Ma seule petite déception est par rapport aux inscriptions. Pour assurer la survie des épreuves présentées sur la scène locale et régionale, les coureurs doivent répondre davantage à l’appel, puisque je crois que, côté organisation, nous sommes en mesure de rivaliser avec plusieurs événements du genre, présentés ailleurs dans la province», indiquait M. Fournier, au terme du Trail Salomon-Suunto Manicouagan 2013.

Photo : Quatre jeunes athlètes ont relevé le défi du «kids trail», d’une distance de 1,5 km. Sur la photo, de gauche à droite, on aperçoit Liam Simard (deuxième rang), Justin Simard (première position), Léo Fournier (troisième échelon) et son frère Benjamin Fournier qui est lui aussi passé bien près d’une place sur le podium honorifique. (Le Manic)

 

Partager cet article