Trois hommes satisfaits de cette expérience unique

Par manic_admin_site
Trois hommes satisfaits de cette expérience unique

Baie-Comeau – Les Baie-Comois Dany Côté et Gaétan Simard, ainsi que le Septilien Alain Plante, étaient sur la ligne de départ des Championnats du monde de duathlon de l’Union internationale de triathlon (UIT) 2013, présentés samedi dernier, à Ottawa. Les trois Nord-Côtiers peuvent dire mission accomplie, puisqu’ils ont tour à tour complété l’épreuve avec brio.

Éric Poirier

Les trois compétiteurs nord-côtiers représentaient le Canada lors de l’épreuve de duathlon olympique, au cours de laquelle ils devaient, au départ, courir sur la distance de 10 kilomètres (km), pour ensuite réaliser 40 km de vélo de route, avant de remettre leurs chaussures pour terminer le challenge avec cinq kilomètres de course à pied. Dany Côté et son partenaire Gaétan Simard étaient actifs dans la catégorie réservée aux adeptes de duathlon âgés de 45 à 49 ans, alors qu’Alain Plante performait chez les coureurs de 50 à 54 ans. 

Des deux prétendants de la Manicouagan présents à cette compétition internationale, c’est finalement Dany Côté qui aura eu le meilleur sur son acolyte Gaétan Simard, concluant la course en deux heures, 18 minutes et une seconde. De cette façon, il termine au 29e échelon de sa division, en plus d’abaisser son record personnel d’environ six minutes. «Dany a aimé le parcours de vélo, et ce, malgré la présence du vent. Il a franchi les 40 km en une heure et 10 minutes, il a adoré son expérience, mais il a dit que pour être encore plus dans le coup, on devrait terminer sous les deux heures 16 minutes, ce qui représente son prochain objectif», soutenait, par voie de communiqué, son compagnon d’entraînement Gaétan Simard.

De son côté, Simard a mis deux heures, 31 minutes et 34 secondes pour disposer de l’éprouvante distance, et ce, malgré le fait qu’il était ennuyé par une subluxation du bassin, un mal qui le hantait à l’entraînement depuis une vingtaine de jours. «Pour moi, il y a une satisfaction personnelle d’avoir terminé, car j’étais blessé depuis trois semaines. J’ai eu trois bons traitements de physiothérapie pour pouvoir courir, mais habituellement j’accomplis le premier 10 km de course à pied sous la barre des 42 minutes et là, je l’ai fait de peine et de misère, en 46 minutes et 30 secondes. En vélo, je n’ai eu aucune douleur et j’ai réalisé mon record personnel sur la distance de 40 km. Mes amis et ma famille m’ont vraiment encouragé à terminer et, au bout du compte, je suis quand même 38e au monde», expliquait-il, en admettant qu’il prendra quelques semaines de repos, dans l’optique de bien se rétablir.

Une 13e position pour Alain Plante

Le Septilien Alain Plante n’a guère semblé intimidé par l’ampleur des Championnats du monde de duathlon de l’UIT en parcourant le défi en deux heures, dix minutes et dix secondes. Cette marque lui permet de ravir le 13e rang mondial dans une catégorie qui regroupait un total de 33 athlètes. Cette sortie lui permet de se classer automatiquement pour les prochains Championnats du monde de la même discipline, qui seront présentés en Espagne, en juin 2014, puisque les 20 premiers à franchir le fil d’arrivée à Ottawa se voyaient octroyer ce privilège.

Au final, c’est une expérience unique dont les trois hommes devraient garder d’excellents souvenirs. «Il y avait une très belle organisation et il n’y a eu aucun retard. De plus, nous avions en fond d’écran la belle ville d’Ottawa, en plus de l’air frais de la rivière des Outaouais, qui nous a grandement aidés dans nos performances. Nous avons eu la chance de voir les athlètes les plus en forme dans le monde et cela a été extraordinaire. Il s’agissait d’un privilège d’être sur la même ligne de départ qu’eux, nous étions tous d’accord qu’il faut refaire cet événement un jour», indiquait M. Simard, en terminant.

Photo : Les Baie-Comois Gaétan Simard et Dany Côté garderont sans doute en mémoire la dernière semaine passée à Ottawa, dans le cadre de leur participation aux Championnats du monde de duathlon de l’UIT où ils ont eu la chance de rivaliser face aux meilleurs adeptes de duathlon de la planète, en portant fièrement les couleurs du Canada. (Gaétan Simard)

 

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des