Nico Archambault donne un atelier aux jeunes de l’Académie de danse

Par manic_admin_site
Nico Archambault donne un atelier aux jeunes de l’Académie de danse

Baie-Comeau – L’Académie de danse de Baie-Comeau a reçu de la visite exceptionnelle, jeudi, alors que le chorégraphe et danseur professionnel Nicolas Archambault est venu donner un atelier de hip hop et street jazz à une quarantaine d’élèves de l’école de danse.

Julie-Andrée Verville

De passage dans la région pour aller tourner un court métrage de danse réalisé par Kevin Calero à l’archipel de Mingan, le gagnant de la compétition So You Think You Can Dance Canada en 2008 a lui-même contacté l’Académie pour lui offrir d’aller présenter un atelier sur place pendant sa visite sur la Côte-Nord. «Je ne viens pas souvent dans le coin, alors j’en ai profité pour proposer mes services. C’est peut-être le début d’une longue aventure. On parle déjà de faire d’autres projets», explique le principal intéressé. Son dernier séjour dans la région remontait en 2011, alors qu’il avait pris part à l’émission C’est parti mon tipi enregistrée à Pessamit et émise sur le réseau APTN.

Le danseur professionnel a offert un atelier de groupe de 17 h à 18 h 30 aux élèves évoluant en hip hop, amalgamant à ce genre musical de la danse contemporaine et urbaine ainsi que des mouvements de street jazz. Après un réchauffement, il a présenté aux élèves une chorégraphie, leur laissant une période pour l’assimiler et ensuite la danser, en plus de leur offrir des commentaires personnalisés. Les garçons ont eu la chance d’avoir une période de trente minutes avec Nico Archambault, qui souhaitait leur «donner un petit quelque chose de plus», puisqu’il est plus rare que des jeunes hommes suivent une formation en danse. Le danseur a été lui-même victime d’intimidation à ce sujet dans sa jeunesse.

Plusieurs projets se succèdent pour Nicolas, qui a notamment séjourné à Toronto tout l’été pout tourner l’émission Next Star Supergroup qui sera diffusée sur les ondes de YTV prochainement. Il devra d’ailleurs retourner sur le plateau de tournage en octobre. Il est aussi souvent amené à offrir des ateliers de danse au Québec, ailleurs au Canada et en Europe.

 

Photo : Le chorégraphe et danseur professionnel Nicolas Archambault s’est proposé pour offrir un atelier de hip hop et de danse contemporaine et street jazz aux jeunes de l’Académie de danse de Baie-Comeau, jeudi, pendant son passage sur la Côte-Nord pour tourner un court métrage. (Le Manic)

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des