Les coureurs nord-côtiers monopolisent la communauté de Forestville

Par 12:00 AM - 16 octobre 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La municipalité de Forestville accueillait la relève nord-côtière de la course à pied le samedi 5 octobre, dans le cadre du Championnat scolaire régional de cross-country 2013. Quelques jeunes des écoles primaires et secondaires du coin ont fait le voyage et, parmi eux, quelques-uns sont parvenus à se hisser sur l’une des trois premières marches du podium dans leur catégorie respective.

Éric Poirier

Le jeune Olivier Gendron, de l’école Saint-Cœur-de Marie, a ouvert le bal en ce qui à trait à la récolte de médailles baie-comoise, en terminant deuxième à l’issue de la course masculine disputée dans la classe maringouin. Il est passé bien près d’une médaille d’or, puisqu’il a complété la course d’une distance d’un kilomètre (km), en trois minutes et 57 secondes, à une seule seconde de Jacob Gagnon, de Forestville, grand gagnant de la journée dans cette division.

Dans le benjamin féminin, Medgi St-Pierre a été la meilleure coureuse du coin. Porte-couleur de la polyvalente des Baies, elle a pris huit minutes et 14 secondes pour compléter l’épreuve de deux kilomètres, lui donnant ainsi une troisième position sur le classement général de la compétition. Toujours dans le benjamin, mais cette fois-ci du côté masculin, un doublé baie-comois a été réalisé par Cédric Arsenault et Vincent Du Tremblay. Le premier des deux, représentant de la polyvalente des Baies, a mis la main sur l’or, en vertu d’un temps de 11 minutes et 53 secondes, réalisé lors de la course longue de  trois km, alors que le second, de l’école secondaire Jean-Paul II, a franchi la ligne d’arrivée sept secondes plus tard.

La sœur de Vincent, Mai Li Du Tremblay, également de l’école secondaire Jean-Paul II, a été l’athlète féminine la plus rapide chez les juvéniles en 2013, en parcourant le parcours de quatre km avec un temps de 20 minutes et 32 secondes. Elle a ainsi devancé sa plus proche poursuivante par plus d’une minute. Le vétéran Gaétan Simard complète, pour sa part, la liste des récipiendaires baie-comois de la journée, en se signalant dans la classe ouverte chez les hommes. Son temps de 26 minutes sur le tracé forestvillois de six km lui a permis de gravir sur la troisième marche du podium.

Aucune bannière pour la Manicouagan

Par rapport aux bannières remises aux différentes écoles présentes à ce rendez-vous automnal annuel, aucune n’a été décernée aux établissements scolaires de la Manicouagan. L’école Jean-du-Nord/Manikoutai de Sept-Îles est la grande gagnante à ce chapitre, puisqu’elle a décroché quatre bannières à l’issue de ce Championnat scolaire régional de cross-country. Par la suite, dans l’ordre, on retrouve l’école Saint-Luc de Forestville, avec trois banderoles, suivies de l’école Notre-Dame-du-Sacré-Cœur de Sacré-Cœur, avec deux, et du Centre Éducatif L'Abri de Port-Cartier, ainsi que de la polyvalente des Rivières de Forestville, avec chacun une récolte.

Photo : L’étudiante athlète de l’école secondaire Jean-Paul II, Mai Li du Tremblay s’est illustrée le 5 octobre, à Forestville, en concluant sur la première marche du podium, à l’issue de sa performance réalisée lors de la course d’une distance de quatre kilomètres, dans la division juvénile féminin. (Courtoisie Roger Vachon)

 

Partager cet article