Les travaux cyclables hors route 138 devraient s’amorcer en 2014

Par 12:00 AM - 22 octobre 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Avec une somme de 250 000 $ allouée à la Véloroute des baleines par la MRC de Manicouagan, la corporation cycliste compte aller de l’avant, en 2014, dans ses travaux de développement des tronçons de piste cyclable hors route 138 dans la Manicouagan, qui sont évalués à 1,5 million (M) de dollars ($).

Julie-Andrée Verville

La Véloroute a accueilli avec joie cette nouvelle, le 16 octobre, puisque grâce à ce support financier qui se combinera à celui des programmes de développement de la Route verte provinciale du ministère des Transports et d’autres supporteurs, elle pourra lancer les travaux cyclables restants dans la Manicouagan. Des 250 000 $ accordés par le conseil des maires, 187 500 $ sont tirés à même le surplus accumulé de la MRC, alors que 62 500 $ proviennent du surplus du territoire non organisé de la Rivière-aux-Outardes. «Pour recevoir des subventions gouvernementales, ça prend des subventions du milieu. Avec ce financement, la MRC donne un super coup de pouce à la corporation et un beau signal aux autres partenaires», a indiqué la mairesse de Baie-Comeau, Christine Brisson, alors que le conseil des maires de la MRC était réuni pour l’annonce.

Deux tronçons majeurs sont ciblés pour compléter le réseau cyclable dans la MRC. Le premier est celui de la côte de Manic-1, qui nécessite un aménagement pour rendre la voie sécuritaire pour les cyclistes. La corporation de la Véloroute des baleines veut profiter des travaux qui seront réalisés pour amener l’eau potable de la rue Mc Cormick jusqu’aux parcs de maisons mobiles de Pointe-Lebel via une nouvelle conduite afin d’effectuer le tracé cyclable. Un tunnel sous le pied de la côte et une piste cyclable au sommet du côté sud seront alors aménagés.

La deuxième portion de piste cyclable à réaliser se situe sur la boucle régionale d’une cinquantaine de kilomètres de la Péninsule Manicouagan, qui reliera Pointe-aux-Outardes à Pointe-Lebel et qui nécessite plus particulièrement l’aménagement d’une passerelle cyclable sur la rivière Athanase.

Projet régional

À la suite d’une étude réalisée en collaboration avec le Groupe-conseil TDA, il a été évalué que ce sont 5,7 M$ qui seront nécessaires pour finaliser le travail sur les accotements de la route 138, en Haute-Côte-Nord et dans Manicouagan, afin de rendre celle-ci plus sécuritaire pour la pratique du vélo. Le réseau cyclable de la Véloroute des baleines devrait être complété à l’été 2015 et pourra se raccorder au circuit provincial de la Route verte, qui compte plus de 5 000 kilomètres de piste.

L’objectif de la corporation est de pouvoir tenir le Grand Tour cycliste en 2016, un événement touristique produit par Vélo Québec qui accueillera près de 2 000 cyclistes. «La tenue de tels événements ouvre une belle et grande fenêtre sur la Manicouagan», a souligné la préfet Arlette Girard. Lors de l’annonce, la MRC de Manicouagan s’est d’ailleurs dite concernée par les retombées économiques et touristiques générées par ce projet et soucieuse du développement d’infrastructures régionales sécuritaires pour ses citoyens. «Au-delà de tous les avantages découlant de ce projet, la promotion de saines habitudes de vie constitue un enjeu important pour les élus de la région», a ajouté Mme Girard.

 

Photo : Les élus de la MRC de Manicouagan se sont réunis, le 16 octobre, pour annoncer que la corporation de la Véloroute des baleines obtenait un financement de 250 000 $ pour aller de l’avant dans ses travaux de développement des tronçons de piste cyclable hors route 138 dans Manicouagan, totalisant 1,5 M$. On reconnaît Christine Brisson, Patricia Huet, Michel Lévesque, Alain Labrie, le représentant de la Véloroute, Gino Desmeules, Arlette Girard, André Lepage, Ghislain Beaudin, Dominique Ouellet et Claude Lavoie. (Le Manic)

Partager cet article