Des résultats à l’image du travail réalisé le long des bandes

Par 12:00 AM - 18 novembre 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Seul le Dynamo-Royal Les Éditions Nordiques de la division bantam AA était en action le week-end dernier, et à cet effet, il disputait un total de trois rencontres en trois jours. Un programme chargé qui s’est mis en branle vendredi, avec la visite des Espoirs du Lac-Saint-Jean en sol baie-comois, alors que le lendemain, samedi, les Nord-Côtiers prenaient le large, dans le but de se mesurer à deux reprises aux représentants du TGV Desjardins de Mont-Joli.

Éric Poirier       

Vendredi, lors du premier match de la fin de semaine, les représentants de l’école secondaire Jean-Paul II ont disputé les grands honneurs aux Espoirs du Lac-Saint-Jean. Le Dynamo-Royal a pourtant bien commencé le match, en se forgeant rapidement, une avance de 2 à 0, mais les visiteurs, qui représentent l’une des puissances de la Ligue d’excellence du Québec (LEQ), se sont pris en main par la suite, en inscrivant quatre buts sans riposte pour finalement se sauver avec une victoire de 4 à 2. «Les jeunes se sont assis sur l’avance que nous avions. Ils ont eu de la difficulté le long des bandes et au final cette dernière facette nous a fait très mal», indiquait l’entraîneur-chef Jean-Philippe Simard.

Cet aspect du jeu des hockeyeurs nord-côtiers aura encore une fois été un facteur déterminant dans le second match, disputé à Matane, contre le TGV Desjardins de Mont-Joli, dans lequel ils se sont inclinés, au compte de 5 à 1. «Le pointage n’indique pas l’allure du match. Nous avons manqué de constance et nous n’avons pas été en mesure d’être combattifs le long des rampes», expliquait le général du club.

Dimanche, les deux mêmes équipes croisaient le fer à nouveau, mais cette fois-ci du côté de Mont-Joli. Pour l’occasion, une nette amélioration de la protection de la rondelle a propulsé la délégation élite de la Côte-Nord vers un verdict nul de 2 à 2. «Nous avions donné comme mandat à nos joueurs d’améliorer leur travail le long des bandes et c’est ce qu’ils ont fait. Quand on joue de cette façon, nous sommes en mesure de rivaliser avec n'importe quelle formation dans le circuit. Pour cette raison, je suis bien content de cette dernière sortie», dictait le principal intéressé, qui a vu son vétéran Samuel Tremblay faire mouche à deux reprises dans ce troisième match en autant de jours.

Des gardiens à la hauteur

L’entraîneur-chef a, tour à tour, envoyé dans la mêlée ses deux cerbères lors de ces trois récentes sorties. Nathan Beauregard a gardé le filet dans le premier et le troisième duel, alors qu’Alexandre Gagnon-Giguère a pour sa part pris la relève dans le deuxième match. Si le Dynamo-Royal n’a été en mesure d’amasser qu’un seul point sur six lors du week-end, les deux portiers ont, pour leur part, réalisé de la bonne besogne devant la cage nord-côtière. «En fin de semaine, nos deux gardiens ont offert trois bonnes performances, ils ont été solides et n’ont pas accordé de mauvais buts. Ils nous ont gardés dans la partie pendant l’ensemble des trois matchs», soutenait M. Simard.

Photo : L’attaquant Samuel Tremblay a inscrit un doublé lors du dernier duel du week-end, qui s’est soldé par un match nul de 2 à 2, face aux représentants du TGV Desjardins de Mont-Joli. (Archives Le Manic/Charles-Olivier Boulianne)

 

Partager cet article