Kevin Thompson: Une guitare au service de la tendresse

Par manic_admin_site
Kevin Thompson: Une guitare au service de la tendresse

Montréal – Les roses de Kevin Thompson, auteur-compositeur-interprète natif de Baie-Comeau, est un album folk-pop où le thème universel de l’amour est traité sous plusieurs angles, allant de l’amour filial à la relation amoureuse. Il y a un côté rugueux, rock, à cet album qui sort le 11 février, mais la lumière n’est jamais loin, car les textes des chansons ne tombent pas dans le mélodrame.

Valérie Langlois

Les roses, ça «rock» parfois, mais surtout ça vous berce d’un bout à l’autre de la vie de Kevin Thompson grâce au folk affirmé du créateur. «C’est la trame sonore de ma vie, car j’ai une vie qu’il faut écrire, avec ses moments tragiques d’un côté, et de l’autre, les beaux moments et la magie des nombreux hasards jalonnant mon parcours», déclare l’auteur-compositeur-interprète de talent. D’une humilité étonnante, le chanteur explique sa réussite par une série d’heureux hasards. Le dernier coup de dés fut sa rencontre avec Pierre Marchand, réalisateur renommé de plusieurs artistes dont Sarah McLachlan et Rufus Wainwrith, qui a travaillé de manière assidue avec le chanteur pendant quatre mois en studio.

Ce guitariste expérimenté livre une musique au rythme accrocheur, qui donne envie d’écouter l’album en boucle. Le timbre de sa voix, un peu écorché, lui permet à la fois de faire doux et de faire rock. L’instrumentation, où la guitare domine, est simple et dépouillée avec la batterie, la basse et le clavier à l’occasion. «On est resté dans la simplicité, il n’y a pas d’artifices. J’ai une tête dure, je veux mon son et je n’en déroge pas», affirme le chanteur. Chacune des chansons composant l’album a été écrite par le musicien, et ce, en utilisant un langage poétique simple, imprégné parfois d’une touche très québécoise. Les roses sort sous Audiogram, maison avec laquelle l’artiste a signé un contrat de trois ans.

Dire le difficile

L’inspiration lui est venue à la suite de deux deuils : le décès de son père et une séparation douloureuse. La pièce La rose où Kevin Thompson chante en duo avec Martha Wainwright constitue un sublime mariage des deux voix servant des paroles d’une sensibilité extrême. «Je t’ai promis une rose, que je te propose. J’ai volé une étoile, que je te dépose. J’me croyais bien malin, en la déposant sur ton chemin. Je t’ai vomis une rose, que je te propose», entonne le chanteur dans cette pièce où le personnage de l’amoureux maladroit cherchant la rédemption est touchant. La romance qui déborde nous émeut à coup sûr.

De la chanson Ne dis à personne transpire la vulnérabilité d’un fils après la perte de son père. L’émotion y est palpable et, de la voix douce du chanteur, une fragilité se dégage, les paroles y sont d’une simplicité désarmante. «Ne dis à personne que j’ai pleuré, ne dis à personne que j’ai peur, qu’il y a des ombres autour de moi», fredonne l’interprète.

Lettre à Sam est une histoire d’amour entre un père et son gamin. «C’est un testament, car mon fiston va me survivre. Je voulais lui dire que le plus important est de ne pas oublier d’aimer, d’être une lumière pour ceux qu’il aimera», indique Kevin Thompson. Le père aimant désireux d’insuffler l’espoir et la confiance en soi à son tout-petit y est fort attendrissant. «Plus fort qui tu es, ce que tu penses», chante-t-il avec un sourire dans la voix et en fond sonore des «back vocals» respirant l’espoir.

Parcours impressionnant et tournée à venir

En 2009 et en 2010, le musicien auteur-compositeur-interprète a fait des tournées en première partie de Karkwa, de Saule et en plateau double avec Marie-Pier Arthur et, à Montréal, des spectacles aux Francofolies. En 2008, est sorti son premier album éponyme paru sous l’étiquette Consult’Art, un album très différent de Les Roses, car il était inspiré du rock progressif et du post-rock. Une tournée au Québec et en Europe sera entamée en 2014 et se poursuivra en 2015. «C’est certain que nous allons donner le show à Baie-Comeau, ça me fera vraiment très plaisir», clame Kevin Thompson ne sachant pas encore la date prévue de son passage à Baie-Comeau. Le lancement du CD se fera à Montréal au Sala Rossa le 12 février et Kevin Thompson a signé un contrat de trois albums avec la maison Audiogram.

 

Photo : Le dernier album de Kevin Thompson intitulé Les roses sort le 11 février. L’originalité du son de l’artiste tient du fait que l’on sent toute l’instrumentation typique du rock foisonnant en sourdine derrière ses mélodies situées entre le folk et le pop. (Audiogram)

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des