Samuel Murray devient le plus jeune champion québécois de l’histoire

Par 12:00 AM - 14 avril 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le championnat provincial en simple de racquetball se tenait à Joliette, du 4 au 6 avril. Les frères Samuel et Tommy Murray étaient en lice dans la classe open. À l’issue des rencontres du week-end, le plus jeune des deux, Samuel, a réalisé une première, en devenant le champion québécois le moins âgé de l’histoire.   

Éric Poirier

Déclaré première tête de série avant la présentation de cette compétition annuelle, Samuel Murray, 20 ans, est parvenu à écrire une page d’histoire du racquetball québécois en devenant l’athlète le moins âgé à monter sur la plus haute marche du podium dans la classe open. Le Baie-Comois a réalisé un parcours parfait, en triomphant à chacun de ses trois duels, pour ainsi être proclamé champion provincial dans sa division. «C’est une fierté, surtout à son âge. Selon mes recherches, il est devenu le plus jeune québécois de l’histoire à mettre la main sur ce titre, du moins dans les vingt dernières années. Le fait qu’il s’entraîne très fort et qu’il détient un immense talent représente deux aspects qui font en sorte qu’il est en constante progression», soutenait son entraîneur, Rino Langelier.

À son premier duel, il a disposé d’Alain Lavigne (huitième tête de série) en quart de finale. La belle histoire de Samuel Murray s’est poursuivie en demi-finale, alors qu’il a pris la mesure de Nicolas Bousquet (cinquième raquette québécoise), s’assurant ainsi d’une place en grande finale, face au tombeur de son frère, Pedro Castro. L’espoir baie-comois a trimé dur lors de l’affrontement ultime. Tout d’abord, il a aisément mis la main sur la première manche, en l’emportant au compte de 15 à 10. La seconde manche a été l’affaire de Pedro Castro, qui s’est affiché par la marque de 15 à 6. Le bris d’égalité a été nécessaire pour départager le vainqueur et le Baie-Comois n’avait pas dit son dernier mot, en signant une victoire de 11 à 2.

Cette conquête est très importante pour ce dernier, puisqu’il a vu son classement canadien s’améliorer de deux positions, lui qui figure désormais au quatrième rang à l’échelle nationale. «J’ai une bonne saison jusqu’à présent. Je me prépare maintenant en vue des championnats canadiens qui se dérouleront à Brossard au mois de mai», indiquait le principal intéressé. «À Brossard, son objectif sera de terminer parmi les quatre premiers pour ensuite se retrouver au sein de l’équipe canadienne. À ce niveau, les petits détails font la différence et il fait présentement tout en son possible pour atteindre cette prochaine étape», ajoutait son entraîneur, Rino Langelier.

Une quatrième position pour Tommy

Le frère aîné de Samuel, Tommy Murray, a lui aussi bien fait lors de son passage à Joliette. Classé sixième tête de série, il est parvenu à déjouer quelques pronostics en achevant le challenge québécois au quatrième échelon. «Tommy a également bien fait. Une troisième place était possible, puisqu’il avait ce qu’il fallait pour triompher aux dépens de celui qui a conclu la rencontre sur la troisième marche du podium. Il est passé bien près d’affronter son frère en finale, puisqu’il s’est incliné 15 à 13, au bris d’égalité, devant Pedro Castro, préalablement pendant le tournoi», a conclu l’entraîneur des deux frangins, Rino Langelier.

Photo : Le Baie-Comois Samuel Murray est devenu le plus jeune champion québécois de l’histoire dans la division open, en raison de sa conquête obtenue en finale, face à Pedro Castro, à l’occasion du championnat provincial de racquetball, présenté à Joliette, du 4 au 6 avril. (Courtoisie Samuel Murray/Milana)

 

Partager cet article